Esperer-isshoni.info

prédication – Preaching - La paix du Christ soit avec vous – The Peace of Christ be with You

dimanche 6 juillet 2014 par Phap

Voir Matthieu 11,25-30 – See Matthew 11:25-30
Voir aussi - See also Ordinaire de la Messe - The Order of the Mass - ミサ式次第


Chers frères, chères sœurs, en ce huitième dimanche du temps ordinaire (06/07/2014), Jésus nous fait une promesse : « venez à moi et je vous donnerai le repos ». Dear brothers and sisters, today (2014/07/06) Jesus has made a promise to us : « Come unto me, and I will give you rest.
De mon côté, j’ai associé la paix à ce repos, la paix du Christ. C’est avec elle que le président nous renvoie à la fin de la messe. - « Allez dans la paix du Christ » [1] The peace of Christ is given to the Church. It stands against the sin and it is linked to the unity of the Church]]
Essayons de préciser ce qu’on peut entendre par « la paix du Christ » en regardant un bébé qui dort. C’est impressionnant, un bébé qui dort, avec ses poings fermés, sa respiration régulière : çà dégage une force, une force de paix. Il est en paix et sa paix est contagieuse. Can we try to be more specific about the meaning of the peace of Christ ? Let us look at a sleeping baby. This sleep is quite impressive with the baby clenching his small fists while he is breathing regularly. A strength, a peaceful strength stems from this sleep. The baby is peaceful and his peace is contagious.
Paix du bébé qui sait que demain il fera jour, demain son père et sa mère l’aimeront encore malgré toutes les bétises qu’il va faire, demain il pourra jouer et jubiler avec ses frères et soeurs, avec ses amis et avec toutes les choses merveilleuses qui peuplent cette terre. The baby is sleeping peacefully because he knows that tomorrow will be another day, he knows that tomorrow his father and mother will still love him in spite of all the silly things he will do ; tomorrow he shall play with his brothers and sisters, with his friends and with alle the wonderfull things that exist on thie Earth.
Oui, pour entrer dans le mystère de la paix du Christ, on peut partir de cette paix du bébé qui croit que l’amour est plus fort que la haine, la vie plus forte que la mort, le pardon plus fort que le péché. Paix du petit qui fait confiance à l’amour, au pardon et à l’échange joyeux de toutes les choses au ciel et sur la terre. Yes, we can get a glimpse into the mystery. of the peace of Christ from the peace of the baby who believes that love is stronger than hate, life stronger than death, forgiveness stronger than sin. The peace of the baby who trust love, forgiveness and the joyful exchange between all the things on Earth and in Heaven
On peut aussi partir d’une autre expérience, celle qu’on éprouve un soir d’été, alors que la nuit est tombée et que l’on marche tranquillement sur une route de campagne, avec le bruit des pas sur les cailloux, et la rangée d’arbres qui nous encadre. Au loin, coulé dans un creux, notre village avec son clocher, les aboiements rassurants d’un chien qui monte la garde. Au dessus de notre tête, la voûte céleste sans nuages, avec la lune brillante et les étoiles. Let us consider another experience. Let us remember about a walk late in the night in the countryside. We were quietly walking on a path, stones clinging under our feet, surrounding by an alley of trees. In the distance the comforting barking of a watch dog and the shape of the bellfry of our village. Above us, the breathtaking depth of the heavenly vault, the shining stars, no clouds and the full moon with his gentle light.
Et nous si petits là dedans et en même temps nous nous sentons bien : nous ne sommes pas écrasés, nous sommes à notre place, comme toutes les choses d’ailleurs. On sent la force de la vie, la force de communion des choses, l’harmonie du ciel, de la terre et de l’homme qui l’habite. C’est plus fort que tout ce qui peut lui faire obstacle, la mort, le mal, on le sent, on le pressent. We feel so small and yet we feel at ease. We are not oppressed, we stand at our right place, like everything besides. We experience the power of life, the power of the communion of the things, the hamony between the sky and the earth and man who inhabit it. It is stronger than its obstacles, death, evil : we feel it, we forefeel it.
Mes frères et soeurs, que fait le célébrant au commencement de la messe ? Il prononce sur l’assemblée les mots suivants : « La grâce de Notre Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit soient toujours avec vous ». C’est peut-être cela, la paix du Christ : savoir que nous avons un Père tout puissant qui nous aime et qui nous a créés par amour ; un Père qui nous donne gracieusement son Fils afin que nous puissions répondre à cet amour, malgré et par delà nos manquements ; un Père qui inspire en nous le Souffle de vie qui fait danser le ciel et la terre unis dans une liturgie joyeuse. Dear brothers and sisters, remember the beginning of the Mass when the priest says upon the assembly : « The grace of our Lord Jesus Christ and the love of God and the fellowship of the Holy Spirit be with you all ».
Maybe this what is meant with the peace of Christ : knowing that we have a all mighty Father who loves us and who has created us in his love : a Father who gives us his Son so that we can respond totally to his love in spite of our failings : a Father who breaths into us the Breathing of life which unites everything on earth and in the sky in a joyful liturgy.
C’est peut-être cette vie trinitaire sur laquelle repose la confiance qui habite finalement toutes les choses, le sommeil du bébé et la promenade nocture dans la campagne. Maybe the confidence of the sleep of the baby and the confidence of the countrysidewalk rest upon this incoming trinitarian life.
Je conclus. En fait, la messe ne commence pas par : « La grâce de Notre Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit soient toujours avec vous ».La messe commence par un rite très important : le signe de la croix et la parole qui l’accompagne : « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». My conclusion. In fact the Mass doesn’t begin with : « The grace of our Lord Jesus Christ and the love of God and the fellowship of the Holy Spirit be with you all ». The Mass begins with a very important rite : the sign of the cross and the words : « In the name of the Father, and of the Son, and of the Holy Spirit ».
Chers frères, chères soeurs, ce geste que l’assemblée fait ensemble est puissant : tous et chacun, nous imprimons sur notre corps de chair et de parole le signe de la croix : blessure, brêche par laquelle s’infuse en nous la vie éternelle, la vie trinitaire. Dear brothers, dear sisters, the whole assembly is doing a powerful gesture : all and anybody of us are all together printing the sign of the cross upon our body made of flesh and words : a wound, a breach through which the eternal life, the trinitarian life flows in.
Et c’est cette même croix que nous retrouvons à la fin de la messe dans le rite de sortie, quand le président dessine la croix sur l’assemblée en même temps qu’il la bénit par cette parole : This is the same cross that we encounter at the end of the Mass during the dismissal rite when the priest draws the cross on the assembly while he blesses it :
- (président) : « Que Dieu tout puissant vous bénisse, le Père, le Fils et l’Esprit Saint »
- (assemblée) : « Amen »
- (président) : « Allez dans la paix du Christ »
- (assemblée) :« Nous rendons grâce à Dieu ».
- (priest) : « May almighty God bless you, the Father, and the Son, and the Holy Spirit. »
- (assembly) : « Amen »
- (priest) : « The Mass is ended, go in peace. »
- (assembly) : « Thanks be to God »
Mes frères et soeurs, allez dans la paix du Christ. My brothers and sisters, go in the peace of Christ.

© esperer-isshoni.info, juillet 2014

[1et l’assemblée répond : - « Nous rendons grâce à Dieu ».|As I am concerned, I link peace to this rest, the peace of Christ. And I remember the word of the priest at the end of the Mass : « Go in the Peace of Christ »|
|Lors de la communion, après que nous avons prié le « Notre Père », le président se tourne vers le Fils et lui rappelle sa promesse aux onze Apôtres pendant son dernier repas : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix »[[

Jean 14,27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre coeur cesse de se troubler et de craindre.

. |During the Communion, after the prayer of the « Our Father », the priest speaks to the Son and reminds Him of his Words to his eleven Apostles during the Supper : « I leave you peace, my peace I give you. »[[

John 14:27 Peace I leave with you, my peace I give unto you : not as the world giveth, give I unto you. Let not your heart be troubled, neither let it be afraid.

|
|Puis le célébrant continue : « Ne regarde pas nos péchés mais la foi de ton Église. Pour que ta volonté s’accomplisse, donne-lui toujours cette paix et conduis-la vers l’unité parfaite, toi qui règnes pour les siècles des siècles ».|The priest goes on : « Look not on our sins, but on the faith of your Church, and grant us the peace and unity of your kingdom, where you live for ever and ever. »|
|La paix du Christ est donnée à l’Église, elle apparaît en opposition avec le péché et en lien avec l’unité accomplie de l’Église.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 108 / 87743

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License