Esperer-isshoni.info

Le pélerinage du Rosaire à Lourdes - Un écho du pèlerinage d’octobre 2014

lundi 22 décembre 2014 par Phap

Entre autres "tubes" des chants dédiés à la Vierge Marie, "Couronnée d’étoiles"


1. Je voudrais vous transmettre un écho de ce qui se vit dans le pèlerinage du Rosaire à Lourdes. Ce que j’en dirai reflète d’abord mon expérience personnelle, en espérant qu’elle vous donnera le désir de faire, vous aussi, l’expérience du pèlerinage à Lourdes.

2. J’ai trouvé que ce pèlerinage du 7 au 11 octobre 2014 avait été particulièrement riche, et je crois que beaucoup de pèlerins sont repartis avec quelque chose qui va les convertir en profondeur.

3. Il faut d’abord souligner la qualité des homélies percutantes du frère dominicain chargé de la prédication pendant les célébrations eucharistiques : simples et profondes, imagées, elles étaient portées par la chaleur du prédicateur.

4. Le prédicateur ne fait pas à lui seul la réussite du pèlerinage. La qualité de l’organisation joue un grand rôle : grâce à elle, les plus de 15 000 pèlerins sont pris en charge dans un mouvement cadré et contrôlé qui dégage une impression de sécurité rassurante.

5. Ce qui fait la réussite du pèlerinage, c’est aussi et surtout à mon avis l’esprit du pèlerinage qui se met en place au fur et à mesure que le pèlerinage avance.

Les pèlerins sont personnellement déplacés, creusés dans leur foi, ils apprennent aussi ce qu’est un peuple en marche, avec toute sa diversité, ses différences, un peuple uni dans le chant de louange, dans la procession aux flambeaux, dans l’attention aux plus faibles : sur l’esplanade devant la basilique du Rosaire, les pèlerins malades et handicapés sont au premier rang pendant les messes.

6. Au bout de quatre ans de service, j’ai acquis une certitude : Lourdes est un lieu de grâce, un lieu de guérison, de transformation des cœurs.
Il y a plus de 150 ans, la belle dame avait demandé qu’on aille en procession à Lourdes et elle savait ce qu’elle faisait.

7. Je vois un signe de la puissance de conversion de Lourdes dans les fruits du pèlerinage.
Un signe de ces fruits, c’est quand je vois les pèlerins marcher sur le quai de la gare Montparnasse pour rentrer chez eux : je peux me tromper, mais il me semble que leur pas est léger, que leur œil pétille tandis qu’ils sourient — comme s’ils avaient trouvé un trésor et, madrés, ils le ramenaient chez eux sans rien dire à personne, mais leur joie les trahit.

8. Et chez les pèlerins hospitaliers, ce qui me touche le plus, c’est quand ils acceptent de servir à des postes qu’ils n’avaient pas demandé, avec des personnes avec lesquelles ils ont du mal à s’entendre, pour mettre en œuvre des décisions sur lesquelles ils ne sont pas d’accord : ce sont des bénévoles après tout, ils pourraient claquer la porte et s’en aller.
Et non, ils restent. Cela veut dire qu’ils font passer l’intérêt du pèlerinage avant le leur, cela veut dire que leur ego est capable de supporter les frustrations, les piques, les blessures, parce qu’ils ne perdent pas de vue ce qui est le plus important.
Pas de doute pour moi, c’est d’amour dont il s’agit, de l’amour en actes et pas seulement en paroles.

9. Une anecdote pour finir : cette année, je me suis assis à côté d’une pèlerine handicapée de naissance et je l’ai écoutée. C’est une pèlerine fidèle, très aimée des hospitaliers et j’ai compris pourquoi cette année.

10. Les malades et les handicapés sont beaucoup plus forts qu’on ne le croit, que je ne le crois en tout cas : nous croyons que c’est nous qui donnons — et c’est vrai que nous donnons — mais à un moment donné, si l’on est vigilant, on découvre qu’eux aussi donnent — et des choses très précieuses.

11. C’est ce que disent les jeunes lycéennes qui servent à table nos pèlerins handicapés (cinq d’entre elles en étaient à leur troisième pèlerinage).. C’est ce que disent les hospitaliers.
C’est ce que je dis maintenant.

Comme quoi, un frère aussi peut vivre une conversion à Lourdes.

12. Oui, il y a dans le pèlerinage du Rosaire une authentique spiritualité mariale, une spiritualité qui a sanctifié des générations de pèlerins et qui continue de le faire.


esperer-isshoni.info, décembre 2014


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 128 / 82554

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Art de vivre chrétien   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License