Esperer-isshoni.info

prédication - Preaching - Au seuil de la foi - On the Threshold of the Faith

jeudi 9 avril 2015 par Phap

Voir Jean 20,1-9 - See John 20,1-9


Il vit et il crut. Chers frères, chères sœurs, il me semble que l’Église, en ce dimanche de la résurrection de Notre Seigneur (5/4/2015), nous invite à faire l’expérience du disciple bien aimé. He saw and he believed. Dear brothers and sisters, it seems to me that today, the Resurrection Sunday (2015/4/5), the Church is inviting us to share in the experience of the beloved disciple.
Quelle expérience ? Je dirais l’expérience du saut dans une autre réalité, une réalité qui a transformé tout ce que le disciple bien aimé a connu et cru avant : celui qu’il a aimé est revenu d’entre les morts et cela, le disciple le croit. What experience ? I would say the experience of jumping into another reality, a reality which has transformed everything the beloved disciple knew and believed before : the one he loved is back from the dead, and he beleved this.
Et cela change tout : cela veut dire que Jésus disait vrai, cela veut dire que ce qu’il faisait transformait réellement le monde, et de manière définitive. Cela veut dire que Jésus a vraiment reçu l’onction pour accomplir la volonté de Dieu. Cela veut dire que le Royaume de Dieu est vraiment en train d’advenir par Jésus, avec Jésus et en Jésus. And it changes anything : it means that Jesus was telling the truth, it means that what he was doing, living and experiencing really transformed the world. It means that Jesus was really anointed by God to fulfill His will. It means that the Kingdom of God is really on the making here and now with Jesus, through Jesus and in Jesus.
Oui, les anges montent et descendent continuellement au-dessus de Jésus, comme la navette à tisser, car il s’agit bien de cela, il s’agit de tisser le ciel et la terre ensemble. Yes, the angels are unceasingly coming up and down over Jesus, like the shuttle ot the loom, because this is all what it is about : weaving the sky and the earth together.
Oui, le disciple comprend maintenant les paroles voilées de Jésus quand il disait que le Fils de l’homme devait souffrir ET ressusciter le troisième jour. Yes, the disciple now understands the veiled words of Jesus when he was saying that the Son of man was to suffer AND resuscitate on the third day.
Le disciple bien aimé maintenant croit, et il comprend : tout d’un coup, il voit comment la vie de Jésus, ses paroles, ses actes, ce qu’il fait et ce qu’on lui fait, tout ce qu’il a donné à la communauté de ses disciples et tout ce qu’il a reçu d’elle, comment cette vie entière donc vient remplir et épouser parfaitement la figure du Messie, du Christ, de l’Oint de Dieu dessinée en creux dans la Bible, aussi parfaitement et précisément que la pierre précieuse soigneusement taillée s’enchâsse dans le chaton de la bague sans laisser aucun insterstice et comme naturellement. Now the beloved disciple believes and understands : all of a sudden, he sees how wonderfully the whole life of Jesus - his words and deeds, what he did and what people did on him, what he gaves to the community of the disciples and what he received from her - fills perfectly the figure of the Messiah, of Christ, of the Anointed carved in the Bible, just like a precious stone carefully graved falls perfectly into place in the kitten of a ring.
Lorsque le disciple a reçu cette révélation, comment a-t-il bien pu réagir ? Je dirais qu’un grand frisson l’a traversé de part en part face à cette manifestation de la puissance divine qui dépasse tout ce que les hommes et les anges ont pu imaginer, supputer, calculer – une puissance qui renverse tout parce qu’elle est celle de l’amour. How did the disciple react to this revelation ? I would say that he shivered from top to bottom when facing such a display of divine power, a power far exceeding what the men and the angels could have fancied or guessed or calculated - a power that can overthrow everything because it is the power of love.
Sans doute ses cheveux se sont dressés sur sa tête, sans doute a-t-il eu la chair de poule. Et en même temps et dans le même mouvement, le disciple a dû sentir son cœur se gonfler jusqu’à éclater de gratitude et d’amour – pour Jésus, le Fils de Dieu et pour Dieu son Père. Maybe his hair stood up on his head, maybe he had goose bumps. And maybe in the same time and in the same move, his heart swelled to the point of bursting with gratitude and love - for Jesus the Son of God and for God the Father.`
Revenons à la phrase qui a tout déclenché. Il vit et il crut. Let us go back to the sentence from which all started. He saw and he believed.
Que vit le disciple ? Les bandelettes qui ont entouré le corps posées d’un côté et, posé de l’autre côté, le tissu qui a enveloppé la tête. What did the disciple see ? He saw the linen clothes used to shroud the body on one side, the napkin for the head on the other side.
Et les yeux de la foi lui ont sans doute permis de voir en eux les vestiges d’une métamorphose, comme le vestige, le reste du cocon vide qui signale l’envol vers le ciel d’une chenille devenue papillon. And maybe with the eyes of the faith he was able to see in them the remains of an empty cocoon indicating that a caterpillar had become a butterfly and took off the ground.
Dans le creux dessiné par les linges déposés soigneusement à terre, le disciple bien aimé devine une chair devenue immortelle, une chair devenue capable de se tenir devant Dieu – mieux, en Dieu – tout en étant capable de faire corps avec tous les hommes et à travers eux, toute la création. In the hollow drawn by the linen carefully laid on the ground, the beloved disciple has made out a flesh made immortal, a flesh now in the capacity of standing in front of God – more in God - and in the same time able to be at one with all men and through them with the whole creation.
Une chair métamorphosée, transfigurée, capable d’être embrassée totalement et sans reste par Dieu et par les hommes. Une chair métamorphosée, transfigurée, capable de tout embrasser, tout Dieu et tous les hommes. Tout, holos, kat’holos en grec A transformed flesh, a transfigured flesh able to be embraced entirely and totally by God and by men. A transformed, a transfigured flesh able to embrace everything, all of God and all of man. All, holos, kath’olos in Greek.
Mes amis, un petit aparté. La chair, est-ce que ce n’est pas quelque chose de chaud, de tendre, qui demande à être embrassée, à embrasser ? Let us digress. Isn’t the flesh something soft and tender and warm calling for kissing and being kissed, for embracing and being embraced ?
Un petit enfant, ce petit être de chair, il tend les bras, il vous tend les bras. Alors vous ne pouvez faire qu’une chose : le prendre contre vous et l’embrasser. Je crois que la création, c’est aussi cela, une chair qui tend les bras vers le Ciel et Dieu ne peut faire qu’une seule chose : l’élever à lui pour l’embrasser. Et se réjouir ensemble. A small child, a small being in the flesh, he is stretching his arms to you. Then you can do only one thing : you take him or her in your arms and you kiss him, you embrace him. I believe that the creation is also a flesh stretching its arms to the sky and God can do only one thing : raise it to him and embrace it. And rejoice together.
Et je crois que le Verbe s’est fait chair pour pouvoir embrasser toute chair. Alors il pourra l’entraîner avec lui quand le Père l’attirera à lui du plus profond des ténébres froides de la mort. And I believe that the Word has become flesh to be able to embrace all flesh. In this way he will be able to carry it along when the Father will pull him to Him from the deepest part of the chilling darkness of death.
Je conclus. Mes amis, nous sommes conviés nous aussi à faire cette expérience de foi. My conclusion. My friends, we too are invited to enter such an experience of faith.
Tenons-nous en suspens sur le seuil du tombeau comme le disciple bien-aimé, tout remplis d’appréhension mais aussi de désir. Et quand Dieu le voudra, nous nous baisserons et nous entrerons et nous verrons et nous croirons. Let us stand on hold on the threshold of the tomb, full of misgivings and also of desire, like the beloved disciple. And when God wants it, we’ll bend and enter, and see and believe.
Il est grand, le mystère de la foi. Let us proclaim the mystery of faith

-----------------------------


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 182 / 82684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License