Esperer-isshoni.info

NMR Aum Shinrikyô - Une chronologie

lundi 30 novembre 2015 par Phap

Voir aussi NMR Aum Shinrikyô - Des critères pour qualifier ce NMR de secte (au sens négatif du terme)


Bibliographie


Table des matières


Chronologie


1. Les débuts : 1955 à 1982

2/3/1955 Matsumoto Chizuo 松本智津夫, connu sous le nom de Asahara Shôkô 麻原彰晃 naît dans la préfecture de Kumamoto 熊本県(Kyûshû 九州). Atteint d’un glaucome, il devient partiellement aveugle.
1977 Matsumoto échoue à l’examen d’entrée de l’Université de Tôkyô et se tourne vers l’acupuncture et la médecine traditionnelle chinoise.
1978 Matsumoto se marie en avec Ishii Tomoko石井知子
1981 Matsumoto adhère au NMR bouddhiste Agonshû 阿含宗, fondé en 1954 et reconnu en 1981
1982 Matsumoto est condamné pour avoir violé la loi sur les médicaments et les instruments médicaux. Il se tourne vers le yoga, la divination, les écrits de Nostradamus


2. La formation d’un gourou et de sa cour : 1982 à 1988

Février 1984 Matsumoto quitte Agonshû. Il se présente comme une source d’énergie spirituelle, qu’il transfère en imposant son pouce sur le front du pratiquant, lui transmettant son énergie positive et captant son énergie négative
14/2/1984 Matsumoto fonde à Shibuya (Tôkyô)« l’association des ermites de montagne Aum » 「才ゥム神仙の会」 Ôumu Shinsei no kai qui deviendra « l’association de la vérité Aum » 才ゥム真理教. Matsumoto commence à se faire appeler Asahara Shôkô 麻原彰晃
Février 1985 Le magazine 「トワイライトゾーン」 Twilight Zone publie une photo de Asahara lévitant en position du lotus. [1]
Printemps de 1985 Asahara prétend avoir rencontré un vieil homme qui aurait prophétisé que le monde allait vers sa fin et que seuls ses adeptes survivraient.
janvier-février 1986 Asahara compte désormais 35 adhérents. Un voyage en Inde lui confirme que l’apocalypse est proche.
Septembre 1986 les adhérents déterminés renoncent à leurs biens, quittent leur famille.
D’après Asahara, lui seul peut empêcher la catastrophe finale en instaurant un ordre spirituel mondial : il a besoin pour cela de 30 000 éveillés de son ordre répartis dans le monde entier, qui vaincront le matérialisme ambiant. Son association est divisée entre les laïcs et les moines (shukke 出家, terme désignant les moines bouddhistes qui ont "quitté leur famille") qui vivent dans des communautés nouvelles établies dans des zones rurales.
Des familles portent plainte contre Aum accusée de séparer les adeptes jeunes de leur famille et de capter leur argent.
février 1987 Asahara se rend à nouveau en Inde et visite le Dalai lama qui aurait fait son éloge
Août 1988 ouverture d’une communauté à Fujinomiya 富士宮. Il s’agit de sauver désormais seulement les membres de Aum de la catastrophe imminente.
Asahara entreprend de faire de ses disciples des clones de lui-même. Les disciples ingèrent – moyennant finances – le sang du guru, ou l’eau de son bain.
D’après Aum, le sang d’Asahara contiendrait un ADN spécial. L’idée est ici de neutraliser le karma négatif par ces ingestions.
Mi 1988 Asahara force sa femme Ishii Tomoko à se convertir en la frappant puis en la confinant plusieurs semaines.
Septembre 1988 Attribution du grade de Seidaishi 正大師 à

  • Ishii Hisako 石井 久子(maîtresse d’Asahara),
  • Matsumoto (Ishii) Tomoko (son épouse),
  • Matsumoto Reika 松本 麗華 (leur troisième fille âgée de 11 ans) qui reçoit le nom d’Achari アーチャリー,
  • Jôyû Fumihiro上祐 史浩(né en 1962) et
  • Murai Hideo 村井 秀夫 (né en 1958, assassiné en 1995 par un gangster yakuza devant les caméras japonaises).



Attribution du grade de Seigoshi 正悟師 à

  • Niimi Tomomitsu 新実 智光 (condamné à mort),
  • Hayakawa Kyohide 早川紀代秀 (condamné à mort) ,
  • Endô Seiichi 遠藤誠一 (condamné à mort),
  • Tsuchiya Masami土谷 正実 (condamné à mort) et
  • deux autres femmes.


3. La spirale criminelle

22/9/1988 Majima Terayuki 真島照之 (25 ans) meurt pendant un exercice. Le corps est incinéré et les restes sont disperses dans le lac Shôji 精進湖.
10/2/1989 Taguchi Shuji 田口修二 (21 ans), au courant de l’affaire, est tué parce qu’il veut quitter Aum.
7/4/1989 Asahara réinterprète le concept de poa du bouddhisme tibétain : les êtres éveillés peuvent tuer ceux qui risquent d’accumuler du mauvais karma afin de leur éviter une destinée funeste dans la vie suivante.
Avril (ou mars ?) 1989 demande de reconnaissance légale auprès de la préfecture de Tôkyô comme corporation religieuse 宗教法人 : pas d’imposition, protection contre l’intervention de l’État. La préfecture refuse dans un premier temps, suite aux plaintes des familles puis cède en août 1989
25/8/1989 Shinri kyô est reconnue comme personnalité morale religieuse 宗教法人 par la préfecture de Tôkyô. L’enregistrement est officiel le 29 août.
8/1989 Asahara tente une prise de pouvoir politique en présentant 25 candidats dont lui-même aux élections pour la Diète dans le « Parti de la vérité » 真理党 shinritô. Asahara justifie cet engagement contraire à son appel à quitter le monde par l’imminence d’Armageddon ハルマゲドン.
Octobre 1989 La chaîne Tokyo Broadcasting System (TBS) montre à des représentants de Aum une interview de Sakamoto Tsutsumi 坂本堤, un avocat des droits civils qui représente l’ « Association des victimes d’Aum Shinrikyô » オウム真理教被害者の会 Aum Shinrikyo Higaisha-no-kai, dans laquelle l’avocat attaque Aum. Sakamoto avait découvert que le sang d’Asahara n’avait pas été analysé par l’université de Kyôto, contrairement aux dires d’Aum.TBS n’avertit pas Sakamoto de ce visionnage. Sous la pression d’Aum, l’interview de Sakamoto ne sera pas diffusée.
4/11/1989 Un commando d’Aum assassine Sakamoto Tsutsumi (32 ans), sa femme Satoko 坂本都子 (29 ans) et leur enfant Tatsuhiko坂本龍彦 (1 an). Le commando fait disparaître les corps.
Nakagawa Tomomasa 中川智正 (condamné à mort) qui a participé aux meurtres tombe en dépression. Maintenu confiné pendant un mois par Aum, il redevient « stable » selon ses propres termes.
La police n’enquête pas sur Aum, alors qu’un badge Aum est trouvé sur les lieux et que rien n’a été volé. La presse concentre son tir sur Aum, qui fait l’objet d’un bombardement médiatique (Aum bashing )
2/1990 Les élections consacrent la déroute du parti Shinrito qui n’a aucun élu. Les 25 candidats étaient habillés en blanc, ils se présentaient sous leur nom sacré hindou ou bouddhiste, tandis que les adeptes chantaient la gloire de leur gourou en portant des masques de la divinité hindoue Ganesh ou à l’image du gourou. Le trésorier Okasaki Kazuaki 岡崎一明 (condamné à mort), qui a participé au meurtre des Sakamoto, s’enfuit avec 1,5 millions de dollars.
11/3/1990 Asahara rend responsable de sa défaite un complot international mené par les francs-maçons et les juifs pour prendre le pouvoir mondial et éliminer Aum. Il prédit des catastrophes naturelles, des attaques biologiques et des explosions nucléaires lors du déclenchement de la Troisième guerre mondiale par les États-Unis. D’après lui, seuls les membres d’Aum échapperont à l’inévitable catastrophe et à la descente aux enfers après la mort.
Les disciples pensaient qu’ils seraient appelés à prendre part à la bataille finale si l’on en croit ce qu’ils chantaient 300 fois d’affilée : "Armageddon est proche. Faire partie de la milice sainte chargée de tuer les âmes mauvaises, voilà la vertu accomplie" [2]
4/1990 Asahara organise un séminaire à Ishigaki dans les îles Ryûkyû pendant qu’une attaque à la botuline contre la Diète est lancée et échoue.
Par contre, le séminaire rencontre un gros succès avec 1 000 participants dont beaucoup renoncent au monde et se font moines
5/1990 Achat de terrains à Namino 熊本県阿蘇郡波野村 (préfecture de Kumamoto, district d’Asano, village de Namino) sous des faux noms. Il s’agit d’implanter le royaume du Shamballa シャンバラ au Japon [3].
10/1990 la police arrête les 3 membres fraudeurs dont Fumihiro Jôyû lors de l’achat de terrain à Namino. Sans le savoir, la police provoque l’arrêt de production de gaz VX et de gaz chlorine à Namino
1991 Le porte parole d’Aum, Fumihiro Jôyû, participe à un débat télévisé avec des représentants du NMR Happy Science kôfuku no kagaku où il renforce la crédibilité d’Aum.
Asahara est invité dans des émissions télévisées [4] et des campus universitaires
A partir de 1992 l’équipe scientifique dirigée par Murai met au point des gadgets pseudo-scientifiques. Endo Seiichi 遠藤誠一 (condamné à mort) prend en charge le programme d’armes bactériologiques et chimiques
1992 Asahara s’identifie au Christ, l’Agneau de Dieu, dans son livre «  Declaring Myself the Christ » publié par Aum Publishing Co. Il prétend être le seul Japonais à avoir atteint l’Éveil.
3/1992 Asahara visite des hauts responsables en Russie
Novembre 1992 montage d’un laboratoire à Kamikuishiki (山梨県上九一色村préfecture de Yamanashi, village de Kamiku ishiki) dirigé par Tsuchiya Masami 土谷正実 (condamné à mort)
Juin 1993 production de sarin en petites quantités par Tsuchiya. Murai justifie cette production comme mesure préventive contre des attaques chimiques contre Aum. Murai ordonne la production de 70 tonnes de sarin et fait adapter les bâtiments Satyan 7 サティアン 7
Juin et juillet 1993 Des fuites d’anthrax entraînent des odeurs fétides et la mort d’animaux, provoquant les plaintes des riverains de Kameido 亀戸. La production d’armes bactériologiques est déplacée à Kamikuishiki
Mi novembre 1993 Tsuchiya produit 600 gr. de sarin
décembre 1993 Tsuchiya produit 3 kg de sarin à 90% de pureté
18/11/1993 et 20/11/1993 (ou 12/1993) tentatives d’assassinat d’Ikeda Daisaku (Sôka gakkai)
5/1994 Vente du “Perfect Salvation Initiation” (PSI), un casque inventé par Hideo Murai 村井 秀夫censé transmettre les ondes cérébrales de Asahara aux disciples.
6/1994 Mise en place d’une initiation comportant l’usage de LSD entre autres. Arrivée d’un hélicoptère Mil MI-17 en provenance de l’ancienne Union soviétique à Fujinomiya le même mois [5].
27 et 28 juin 1994 affaire de Matsumoto dans la préfecture de Nagano, faisant 7 morts (auxquels il faut ajouter le décès en 2008 d’une victime, Kôno Kazuko 河野澄子) et plus de 200 blessés. Aum s’est servi d’un camion réfrigérant spécialement modifié pour disperser le gaz sarin et tuer des juges qui allaient statuer sur une affaire illégale d’Aum.
La police suspecte à tort Kôno Yoshiyuki 河野 義行 qui aurait provoqué par mégarde la production de gaz à partir de son stock d’engrais. Une source anonyme lâche son nom dans la presse. Il sera innocenté après l’affaire du gaz sarin.
Pendant ce temps, le jugement qui menaçait Aum est reporté.
Juillet 1994 les riverains d’Aum à Kamikuishiki se plaignent de fumées nauséabondes sortant de Satyan 7. Des traces de phosphore sont découverts par la police autour des bâtiments d’Aum.
20/9/1994 Tentative d’assassinat au gaz phosgène de la journaliste Egawa Shôko 江川 紹子 dans son appartement
12/1994 Tentative d’assassinat au gaz VX du dessinateur de manga Kobayashi Yoshinori 小林・善範, connu par ailleurs pour ses positions ultra-nationalistes et révisionnistes
12/12/1994 Assassinat de Hamaguchi Tadahito 濱口忠仁 par du gaz VX vaporisé sur son cou. Il était soupçonné d’être un espion.
4/1/1995 L’avocat d’Aum annonce qu’une attaque au gaz moutarde a été déclenchée contre le quartier général d’Aum. Une video de 48 minutes : "Slaughtered Lamb : A Record of Poison Gas Oppression” - "L’agneau immolé : enregistrement de la persécution au gaz toxique" ほふられた小羊短縮版 est envoyée aux medias, dénonçant une campagne d’attaques au gaz contre le gourou.
1/1995 Attaque au gaz VX du président de l’Association des victimes d’Aum shinrikyô, Nagaoka Hiroyuki 永岡弘行, qui est sérieusement blessé [6]
17/1/1995 Tremblement de terre de Kôbe 阪神・淡路大震災 Hanshin Awaji daishinsai qui fait plus de 6 000 morts.
Fin janvier 1995 tentative d’assassinat de Ryuho Okawa, fondateur du NMR Happy Science au gaz VX
1/3/1995 Le notaire Kariya Minoru 仮谷清志 est enlevé, séquestré et décède à 68 ans après qu’on lui ait administré des drogues. Il avait tenté de protéger sa sœur qui fuyait Aum.
22/3/1995 La police fait le lien de la production de gaz avec l’enlèvement du notaire Kariya et planifie un raid sur Aum. Aum est avertie secrètement par des membres des forces armées sympathisants d’Aum.
20/3/1995 « l’affaire du Sarin dans le métro » 地下鉄サリン事件 chikatestu sarin jiken : attaque au gaz sarin dans le métro de Tôkyô qui fait 11 morts et des milliers de blessés. Le commando est constitué de 4 porteurs équippés de 2 sacs de sarin, un porteur avec 3 sacs, soit en tout 5 porteurs et 11 sacs de sarin. 8 sacs sont effectivement transpercés, 3 seront découverts intacts. L’analyse des 3 sacs montre une teneur de 35% en sarin (contre 70% à Matsumoto). Les attaques se portaient sur trois lignes convergentes vers la station Kasumigaseki 霞ヶ関 de Tôkyô, lieu de plusieurs ministères.


4. Aum après Aum : 1995 à 2012

22/3/1995 La police investit les installations d’Aum sur l’ensemble du territoire. On estime le nombre d’adeptes entre 6 000 et 10 000 au Japon et 30 000 en Russie.
8/4/1995 Arrestation à la préfecture d’Ishigawa du « ministre de la santé » d’Aum, Hayashi Ikuo 林 郁夫, né en 1947. Il est accusé dans l’affaire de l’enlèvement et de la séquestration du notaire Kariya Minoru 假谷清志. Le 6 mai, il avoue avoir participé à l’affaire du gaz sarin du métro. Il dit que, comme docteur, il a éprouvé des remords en crevant l’enveloppe de sarin avec la pointe de son parapluie [7].
23/4/1995 assassinat de Murai Hideo 村井秀夫刺, ministre de la science et de la technologie d’Aum, devant les journalistes et les policiers. L’assassin est un Coréen, 徐裕行 Jo Hiroyuki, membre du gang Yamaguchi 山口組
5/5/1995 Attaque au gaz cyanidrique dans la station de métro de Shinjuku qui échoue.
15/5/1995 arrestation de Yoshihiro Inoue au volant d’une voiture chargée de produits combustibles
16/5/1995 arrestation d’Asahara Shôkô dans le bâtiment Satyan 6 (ce jour a été appelé « X-Day » par la presse japonaise). Le même jour, un paquet piégé blessait un assistant du gouverneur de Tôkyô.
Mai 1995 les medias présentent leurs excuses à Yoshiyuki Kôno pour avoir subi de leur part une « chasse aux sorcières »
8/9/1995 fondation de l’association des Canaris カナリヤの会.fondé par l’avocat Takimot Tarô 滝本太郎, afin d’aider les membres d’Aum à réintégrer la société.
Novembre 1995 Shimada Hiromi 島田裕巳, chercheur en science des religions, démissionne de son poste de professeur à l’Université féminine de Tôkyô 日本女子大学. Il avait été critiqué pour son soutien à Aum face aux attaques des media avant l’attaque au gaz sarin
30/10/1995 La cour de Tôkyô enlève le statut d’association religieuse légale à Aum Shirikyô pour atteinte au bien public. Saisie le même jour, la haute Cour de Tokyô a rejeté l’appel, puis le 30/1/1996, la cour suprême a confirmé la suppression. Dans son jugement, elle déclare que l’association a perdu son statut de personne morale à cause de ses actes qui ont remis en cause sa raison d’être comme organisation religieuse, en mettant à mal le bien public.
Septembre 1995 les restes des corps de la famille Sakamoto sont découverts suite aux révélations d’un membre d’Aum
3/4/1996 Suite aux révélations sur le meurtre de la famille Sakamoto, TBS reconnaît avoir fait pré-visionner à des officiels d’Aum l’interview de Sakamoto, 9 jours avant la disparition de la famille Sakamoto en 1989. Tetsuya Chikushi筑紫 哲也, commentateur sur TBS, affirme publiquement la responsabilité morale de TBS. Le 10 avril 1996, le président de TBS, Hirozo Isozaki, assume la responsabilité de l’affaire du pré-visionnage et annonce sa démission.
01/1997 La Commission d’examen de la sécurité publique rejette la demande d’interdiction des activités d’Aum
1998 Les installations de Satyan 7 - 第7サティアン -, cataloguées comme usines de production d’armes chimiques, sont rasées.
28/6/1999 La ville d’Odahara, refuse le placement des 2 filles et deux garçons d’Asahara.
18/1/2000 Muraoka Tatsuko 村岡達子reprend sous le nom d’Aleph 「アレフ」 Aum. La nouvelle organisation est basée àKoshigaya dans la préfecture de Saitama 埼玉県越谷市
1/8/2003 Suite à un article du 30/5/2002 concernant la seconde fille d’Asahara et trois autres femmes, la maison d’édition Shinchôsha 新潮社 est condamnée pour diffamation à un article d’excuses et une amende de 1 300 000 ¥.
2005 Aleph compterait autour de 1 650 adhérents dont 650 shukke
2007 Jôyû Fumihiro 上祐史浩 démissionne d’Aleph pour fonder Hikari no wa光の輪 « la roue de la lumière » en 2007. Le mouvement compte 57 membres vivant en communauté et 106 membres « laïcs » .
31/12/2011 Makoto Hirata se rend à la police
5/6/2012 arrestation de Naoko Kikuchi en fuite depuis 17 ans, Naoko Kikuchi a été condamnée à 5 ans de prison pour sa participation dans l’attentat à la bombe contre le gouverneur de Tôkyô, Yukio Aoshima, en 1995.
15/6/2012 arrestation de Katsuya Takahashi. L’affaire a donné lieu à 13 condamnations à mort [8].

© esperer-isshoni.info, novembre 2015

[1ou octobre 1985d’après un autre site qui affiche les p.14 et 15 de Twilight Zone d’octobre 1985

[2d’après l’interview d’un ancien adepte Takahashi Hidetoshi 高橋 英利 dans le numéro du 30/11/2000 Asiaweek.
Takahasi Hidetoshi a écrit un livre sur son expérience avec Aum : オウムからの帰還 Aumu kara no kikan "Retour sur Aum"

[3Source de l’Information : article en japonais sur le site de l’association des familles vicitmes d’Aum Shinrikyô.
Rappelons que, dans le bouddhisme tibétain, le Kalashakra tantra décrit le royaume du Shamballa comme une Terre pure. D’après ce tantra, le roi du Shamballa viendra instaurer un âge d’or sur terre après avoir vaincu les forces mauvaises. Ce passage a inspiré les occultistes occidentaux.
Ce plan de transformation du Japon en royaume de Shamballa trouve un écho dans une déclaration d’un des accusés : d’après l’article de l’avocat Takimoto Taro, Nimi Hiromitsu, accusé d’avoir participé à plusieurs meurtres, aurait exprimé son regret de n’avoir pu accomplir le plan de "shambalization". D’après ledit site, Nimi aurait été condamné à la prison à vie le 26 juin 2002 par une cour de justice régionale - possible erreur dans l’article en anglais : ne s’agit-il plutôt de 新実智光 Niimi Tomomitsu (1964) qui a été condamné à mort ?

[4Voir l’émission du 30/12/1991 avec Takeshi Kitano et Asarara, en japonais sous-titrée en anglais

[5voir en anglais : Section 2. Outline of the Aum Incident and the Circumstances Surrounding It de l’avocat Takimoto Taro

[6Taro Takimoto s’occupe aussi de l’association des Canaries 「カナリヤの会」, afin d’aider d’ex-membres à réintégrer la société

[7Hayashi Ikuo a été condamné à la prison à vie - et non à mort comme indiqué par erreur dans le site en anglais de l’avocat Taro Takimoto

[8Wikipedia donne la liste suivante (nous avons ajouté la date de naissance entre parenthèses) :

  1. 麻原彰晃 Asahara Shôkô (1955)
  2. 新実智光 Niimi Tomomitsu (1964)
  3. 早川紀代秀 Hayakawa Kyohide (1949)
  4. 遠藤誠一 Endo Seiichi (1960)
  5. 井上嘉浩 Inoue Yoshihiro (1969)
  6. 中川智正 Nakagawa Tomomasa (1962)
  7. 土谷正実 Tsuchiya Masami (1965)
  8. 林泰男(小池泰男) Hayashi Yasuo / Oike Yasuo (1957)
  9. 岡崎一明(宮前一明) Okasaki Kazuaki (1960)
  10. 端本悟 Hashimoto Satoru (1967)
  11. 広瀬健一 Hirose Kenichi (1964)
  12. 豊田亨 Toyoda Tooru (1968)
  13. 横山真人 Yokoyama Masato (1963)

ou, en triant par ordre alphabétique

  1. 麻原彰晃 Asahara Shôkô (1955)
  2. 遠藤誠一 Endo Seiichi (1960)
  3. 端本悟 Hashimoto Satoru (1967)
  4. 早川紀代秀 Hayakawa Kyohide (1949)
  5. 林泰男 (小池泰男 Hayashi Yasuo / Oike Yasuo (1957)
  6. 広瀬健一 Hirose Kenichi (1964)
  7. 井上嘉浩 Inoue Yoshihiro (1969)
  8. 中川智正 Nakagawa Tomomasa (1962)
  9. 新実智光 Niimi Tomomitsu (1964)
  10. 岡崎一明(宮前一明) Okasaki Kazuaki (1960)
  11. 豊田亨 Toyoda Tooru (1968)
  12. 土谷正実 Tsuchiya Masami (1965)
  13. 横山真人 Yokoyama Masato (1963)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 185 / 94705

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le Japonais parle l’homme  Suivre la vie du site Nouveaux mouvements religieux (NMR - 新宗教)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License