Esperer-isshoni.info

Année de la Miséricorde - Mois M+1 - Une mère et sa fille

mercredi 3 février 2016 par Phap

Chronique de la Miséricorde mois par mois

M Un événement oublié ?
M+1 Une mère et son adolescente de fille
M+2 Miséricordieux comme le Père ?
M+3 Quand Jésus s’émeut de la misère des hommes
M+4 Entre miséricorde et justice divines, il faudrait choisir ?
M+5 La miséricorde aussi envers soi-même ?
M+6 Enseigner, une œuvre de miséricorde
M+7 Rien (pause estivale)
M+8 Miséricorde aussi pour les animaux ?
M+9 Rien (pèlerinage du Rosaire)
M+10 La fermeture annoncée de la Porte sainte

Le pape François a pris comme devise du Jubilé extraordinaire : Misericordes sicut Pater, « miséricordieux comme le Père ». Comment entendre cette devise ?

Je vous propose de partir de ce que j’appellerai la « miséricorde des parents ».


J’ai été témoin de propos très durs d’une adolescente envers sa mère. Je me demandais pourquoi cette jeune fille de douze ans se montrait aussi méchante envers sa mère et surtout, je me demandais pourquoi sa mère encaissait sans rien dire, alors qu’elle était sans doute affectée par ces propos blessants et injustes.

Peut-être l’absence de réaction de la mère correspondait à de la miséricorde en acte. Certes l’adolescente avait tort, certes ce qu’elle disait méritait d’être sévèrement repris – et c’est peut-être ce qui s’est passé plus tard. Mais peut-être aussi la mère voyait-elle plus loin, peut-être voyait-elle quelque chose qui échappait à sa fille tourmentée par des forces qui la dépassaient – peut-être voyait-elle ce que sa fille pourrait devenir plus tard : une femme qui deviendrait mère à son tour et qui serait traitée par ses adolescents comme le chiot traite son os pour soulager la douleur de ses dents qui percent.


Et le Père serait miséricordieux envers nous comme cela ? Il voit nos mesquineries, nos petitesses, nos enfermements dans nos revendications, nos ressentiments, nos rabâchages sur les injustices que nous avons subies, sur ce que nous aurions dû recevoir et que nous n’avons pas reçu, nos ruminations de vengeance, nos rêves de possession, de domination des autres.

Il voit nos mains si avides de prendre et si peu empressées à donner, il voit combien nous ne voulons pas lui faire de place, combien nous voulons capter sa création à notre profit exclusif. Il voit notre péché qui nous rend si peu aimables, mais il voit plus loin que le péché, il voit ce que nous pouvons devenir – Thérèse d’Avila dit qu’elle a vu l’âme d’un défunt monter au ciel, et cette âme était d’une beauté telle qu’elle justifiait à elle seule tous les efforts de l’Église et de Dieu.


Peut-être que Dieu voit la joie qui éclatera au ciel quand le fils prodigue sera revenu, quand les cent brebis seront à nouveau au complet, quand l’humanité aura retrouvé la plénitude de son image et ressemblance à Dieu.

Alors Dieu continue à nous trouver beaux et aimables, non pour ce que nous sommes actuellement, mais pour ce que nous pouvons devenir ?
Et il verrait en nous plus loin que nous parce qu’il serait Celui qui nous a créés, par pur amour – gracieusement ? Et la miséricorde du Père serait quelque chose comme cela ?


Nous ne serions donc pas seuls, nos actes ne nous enfermeraient pas, nous aurions un avenir qui resterait ouvert parce que Dieu se refuse à nous réduire à nos petitesses actuelles. Et il y aurait une vocation inscrite en nous à grandir, à devenir autre chose d’encore plus beau, plus fort, et elle nous dépasserait, et nous ne pourrions la comprendre qu’une fois devenus adultes, une fois arrivés à la pleine stature du Christ ?

Un peu comme l’adolescente qui quitte l’enfance pour entrer dans l’âge adulte, et qui pressent ce qu’elle pourrait devenir tout en étant effrayée de voir s’éloigner d’elle les rivages confortables de l’enfance. Et qui comprendra ce qu’a vécu sa mère quand elle-même mettra au monde son premier enfant.


(à suivre)


© esperer-isshoni.info, février 2016.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 227 / 82554

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Art de vivre chrétien   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License