Esperer-isshoni.info

prédication - Preaching - Qu’est-ce qui fait tenir ensemble cette collection d’oiseaux rares ? - What makes this collection of rare birds stand together ?

mercredi 6 juillet 2016 par Phap

Voir Évangile de Matthieu 10,1-8 - See Gospel by Matthew 10 :1-8


Chères sœurs moniales dominicaines de Chalais, aujourd’hui [1] nous entendons les noms des Douze apôtres : Simon, nommé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote. Dear Dominican sisters of the Monastery of Chalais near Grenoble, today [2] we have heard the names of the Twelve Apostles : Simon, who is called Peter, and Andrew his brother ; James the son of Zebedee, and John his brother ; Philip, and Bartholomew ; Thomas, and Matthew the publican ; James the son of Alphaeus, and Lebbaeus, whose surname was Thaddaeus ; Simon the Canaanite, and Judas Iscariot.
Nul doute que les Douze étaient différents les uns des autres. Il en va de même de nos communautés dominicaines où ceux qui nous connaissent s’étonnent toujours de voir combien nous différons les uns des autres. Nos amis en viennent à se demander comment nous arrivons à vivre ensemble. The Twelve were undoubtedly different from each other. The same thing occurs in our Dominican communities where people who know us always marvel at us being so different from one another. They wonder how we manage to live together.
Voici ma réponse : selon moi, nos communautés tiennent parce que nous nous reconnaissons mutuellement appelés à vivre du Christ dans la forme de vie religieuse propre à notre Ordre. Here is my answer : according to me, our communities hold together because we recognize ourselves mutually as brothers and sisters called to live from Christ in the religious form of life specific to our Order.
Cette reconnaissance mutuelle nous permet d’accepter nos divergences en matière de liturgie, d’engagement apostolique, d’options théologiques, nos différences en matière de culture, de sensibilité. Non que que ces différences soient mineures, elles peuvent même être radicales, mais elles sont subordonnées à une vocation personnelle et communautaire mutuellement reconnue qui fait que nous nous respectons les uns les autres. This mutual recognition allows us to cope with our divergences in the liturgical, apostolic or theological field, with our different sensitivities, cultures. I am not saying that these differences are minor, they can run very deeply, but they are subordinated to a mutually aknowledged personal and community vocation which allows us to respect us one another.
Maintenant, que veut dire vivre du Christ dans l’Ordre des prêcheurs ? Now what does it mean to live from Christ in the Order of the Preachers ?
Je dirais qu’il s’agit d’un style de vie religieuse animé par deux battements de cœur différents et complémentaires. I would say we are dealing with a religious life style combining two different and complementary heart beats.
Tout d’abord, il s’agit de se laisser attirer par le mystère de la personne du Christ, de reposer contre sa poitrine et de se laisser guider, enseigner par lui. « Voilà le Royaume de Dieu, voilà le chemin pour y aller » nous enseigne le maître de vie. Pour nous dominicains, l’intimité avec le Christ se vit dans la liturgie – le cœur de nos communautés est l’autel eucharistique – et dans l’étude – au sens d’une recherche de connaissance d’abord amoureuse avant d’être intellectuelle. The first one is to let oneself be attracted by the mysterious person of Christ, to lay on his chest and let oneself be guided and taught by him. « There lies the Kingdom of God, here is the way to gain access to it » , that is what the master of life teaches us. As far as we Dominicans are concerned, the intimacy with Christ is lived in the liturgy – the heart of our communities is the Eucharist altar – and in study – meaning the quest for a loving knowledge before an intellectual one.
[Le mot « étude » fait partie du jargon dominicain, mais il peut donner lieu à des contresens, du moins dans ma façon de voir les choses : il s’agit d’étudier comme un bébé étudie le visage de sa mère, comme l’amante étudie le visage de son bien-aimé, autrement dit il s’agit de la recherche d’une connaissance goûteuse, savoureuse, amoureuse dans, à travers et sous l’étude intellectuelle envers laquelle nous éprouvons une affinité, dont nous ne pouvons pas nous passer, mais que nous subordonnons à l’amour du Christ et au salut du monde [3] ]. [The word « study » belongs to the Dominican lingo and it may induce nonsense : our study – at least in the way I see it – is like the way a baby studies his mother’s face or the way a woman studies her beloved one’s face. We are looking for a savoury and tasty and loving knowledge through, with and under the intellectual study that we enjoy and need but that we subordinate to the love of Christ and the salvation of the world [4] ].
Ensuite, il s’agit de se laisser envoyer en mission par le Christ de Dieu pour annoncer la venue du Royaume – par le Christ, avec le Christ et dans le Christ. Pour nous dominicains, il s’agit d’aller prêcher de par le monde l’Évangile du Royaume de Dieu. On dit que Dominique (vers 1170 – 6 août 1221) n’hésitait pas à envoyer prêcher des jeunes frères encore au stade des études (au sens d’études académiques), malgré les réticences de certains d’entre eux qui s’estimaient insuffisamment prêts. La légende dit que ces jeunes revenaient émerveillés du retentissement de leur prédication. Then we let ourselves be send to mission by the Christ of God to proclaim the coming of the Kingdom – through Christ, with Christ, in Christ. As far as we Dominicans are concerned, the question is to go and preach to the world the Gospel of the Kingdom of God. We are told that Dominic (around 1170 – 6th of August, 1221) had no qualms in sending young brothers to preach even when they hadn’t completed their academic course. The legend goes that they came back marveling about the echo of their preaching.
De fait, notre prédication se veut d’abord une communication adressée à des personnes de chair qui vivent dans des situations précises qui ne sont pas les mêmes en fonction des époques. C’est en allant vers ces personnes, en les écoutant, en recevant d’elles, que nous pouvons vraiment nous adresser à elles, et non pas seulement en partant de nos connaissances livresques. As a matter of fact, our preaching is supposed to be a communication to flesh-and-blood people living in specific situations and times. Not only by starting from our bookish knowledge but by going to these persons, by listening to them, by receiving from them, can we address them in a true manner.
Autrement dit, la prédication - comme je l’entends en tout cas - ne consiste pas à déverser sur un public indifférencié un savoir abstrait qui, à la limite, sert à nous isoler de nos frères, elle est un jeu interactif entre nous, avec nos savoirs et nos ignorances, et ceux à qui nous sommes envoyés, avec leurs savoirs et leurs ignorances à eux, et c’est dans ce jeu que la prédication – je n’ai pas écrit : « sa prédication » - peut grandir à la fois le prêcheur et ceux à qui il est envoyé – d’une certaine manière, on pourrait dire qu’ils lui sont aussi envoyés. To put it in other words, the way I understand preaching is not delivering an abstract knowledge to an indistinct audience - this kind of knowledge may just serve to isolate us from our brothers in an artificial aloofness -, it is an interactive play between us (with what we know and what we don’t know) and the people we are sent to (with what they know and what they don’t know). In that way, the preaching – I haven’t said « his preaching » - allows the preacher, as well as the people he was sent to preach, to grow – in a certan way we might say they were also sent to him.
De fait, Jésus a envoyé les Douze alors qu’ils n’avaient pas compris l’ampleur de son mystère, alors qu’apparemment ils n’étaient pas prêts. Et peut-être fallait-il justement qu’ils partent sur les routes pour devenir prêts. Il y aurait comme un cercle vertueux entre la proclamation du Royaume et sa compréhension – en le proclamant, on le ferait advenir d’une certaine manière ? As a matter of fact, Jesus did send the Twelve though they hadn’t grasped the extent of his mystery, though they seemed not be ready. Maybe they had to go on the roads in order to get ready. Maybe there is a virtuous circle between proclaiming the Kingdom and grasping it – when proclaiming it we would make it come in some way.
Je conclurai en rappelant la formule en latin d’un grand théologien dominicain du Moyen-Âge, Thomas d’Aquin (1225-1274) : contemplari et aliis contemplata tradere, « contempler et rapporter aux autres ce qu’on a contemplé ». Nous retrouvons les deux battements de cœur précédents. I shall conclude with Thomas Aquinas (1225-1274), a great Dominican theologian in the Middle Age, who wrote in Latin : contemplari et aliis contemplata tradere, « to contemplate and to transmit to others what we have contemplated ». We are facing once again the two complementary heart beats which were mentioned above.
Noter que Thomas n’a pas écrit : studiari et aliis studiata tradere – et, pour équilibrer le propos, ajouter immédiatement que la contemplation à la mode dominicaine appelle l’étude (intellectuelle) et ne se conçoit pas sans elle. Please note that Thomas didn’t write : studiari et aliis studiata tradere – but also note that the contemplation in the Dominican way is calling for the (intellectual) study and cannot be conceived without it.
Voilà une formulation possible, me semble-t-il, de notre projet de vie, communautaire et individuel, dans l’Ordre des Prêcheurs. Voilà sans doute ce qui nous fait tenir ensemble. This is a tentative wording of our community and personal project inside the Order of the Preachers. Maybe this is what makes us stand together in the Dominican communities.
- Incidemment, nous fêtons en cette année 2016 le huitième centenaire de l’Ordre des prêcheurs - - By the way, we are celebrating this year 2016 the eighth century of the Order of the Preachers -

© esperer-isshoni.info, juillet 2016
© fr. Franck Guyen op, juillet 2016


Matthieu 10,1-8 - Matthew 10:1-8

イエスは十二人の弟子を呼び寄せ、汚れた霊に対する権能をお授けになった。汚れた霊を追い出し、あらゆる病気や患いをいやすためであった。 10:1 Ayant fait venir ses douze disciples, Jésus leur donna autorité sur les esprits impurs, pour qu’ils les chassent et qu’ils guérissent toute maladie et toute infirmité. 10:1 And when he had called unto him his twelve disciples, he gave them power against unclean spirits, to cast them out, and to heal all manner of sickness and all manner of disease.
十二使徒の名は次のとおりである。まずペトロと呼ばれるシモンとその兄弟アンデレ、ゼベダイの子ヤコブとその兄弟ヨハネ、 2 Voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon, que l’on appelle Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; 2 Now the names of the twelve apostles are these ; The first, Simon, who is called Peter, and Andrew his brother ; James the son of Zebedee, and John his brother ;
フィリポとバルトロマイ、トマスと徴税人のマタイ、アルファイの子ヤコブとタダイ、 3 Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le collecteur d’impôts ; Jacques, fils d’Alphée et Thaddée ; 3 Philip, and Bartholomew ; Thomas, and Matthew the publican ; James the son of Alphaeus, and Lebbaeus, whose surname was Thaddaeus ;
熱心党のシモン、それにイエスを裏切ったイスカリオテのユダである。 4 Simon le zélote et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra. 4 Simon the Canaanite, and Judas Iscariot, who also betrayed him.
イエスはこの十二人を派遣するにあたり、次のように命じられた。「異邦人の道に行ってはならない。また、サマリア人の町に入ってはならない。 5 Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « Ne prenez pas le chemin des païens et n’entrez pas dans une ville de Samaritains ; 5 These twelve Jesus sent forth, and commanded them, saying, Go not into the way of the Gentiles, and into any city of the Samaritans enter ye not :
むしろ、イスラエルの家の失われた羊のところへ行きなさい。 6 allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. 6 But go rather to the lost sheep of the house of Israel.
行って、『天の国は近づいた』と宣べ伝えなさい。 7 En chemin, proclamez que le Règne des cieux s’est approché. 7 And as ye go, preach, saying, The kingdom of heaven is at hand.
病人をいやし、死者を生き返らせ、重い皮膚病を患っている人を清くし、悪霊を追い払いなさい。ただで受けたのだから、ただで与えなさい。 8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. 8 Heal the sick, cleanse the lepers, raise the dead, cast out devils : freely ye have received, freely give.

[1mercredi 6 juillet 2016

[2Wednesday, the 6th of July, 2016

[3À tort ou à raison, les dominicains et les jésuites sont considérés comme des ordres intellectuels : certes, ils mettent au service de la foi et de l’Église leur affection pour la chose intellectuelle, mais ils sont avant tout des ordres « mystiques » : Ignace de Loyola (1491-1556), le fondateur de la Compagnie de Jésus, était un grand mystique.
L’intelligence sert la foi, elle naît de la foi et elle vise à étayer et renforcer dans l’ordre naturel les vertus théologales de la foi, l’espérance et la charité. Fides quaerens intellectum en latin et non pas intellectus quaerens fidem, la foi cherchant l’intelligence et non l’intelligence cherchant la foi – la foi est première dans le mouvement et elle informe le mouvement de recherche de l’intelligence.

[4Rightly or wrongly the Dominicans and the Jesuits are considered intellectual orders : of course they put in the service of the faith and the Church their inclination for the intellectual thing but they are first and foremost mystical orders : Ignatius of Loyola (1491-1556) who founded the Society of Jesus was a great mystic.
The intelligence is the servant of the faith, it aims at reinforcing in the natural order the theological virtues of faith, hope and charity.
Fides quaerens intellectum in Latin and not Intellectum quarens fidem, the faith is looking for intelligence and not intelligence for faith – faith comes first in the dynamic and it informs the dynamic of investigation of the intelligence.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 118 / 94618

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License