Esperer-isshoni.info

Six propositions de recherche en sciences et théologie des religions pour l’année 2016 - 2017

jeudi 11 août 2016 par Phap

Pour le texte en anglais, voir ici - For the text in English, see here


Éditorial

a) Cette année 2016-2017, poussés par l’actualité, nous allons étudier l’ambivalence du phénomène religieux capable du meilleur comme du pire.
Concernant le côté sombre, nous nous intéresserons au rapport entre fait religieux et violence (à Boissy-St-Léger), ainsi qu’à ce qu’on appelle les "dérives sectaires" (à Maisons-Alfort).

b) La spécificité monothéiste se pose avec acuité : nous la traiterons en consacrant un chantier de recherche au livre de la Genèse qui ouvre la Bible (à Maisons-Alfort).

c) Indépendamment de l’actualité, nous continuerons notre recherche de long terme sur les traditions spirituelles d’Asie (à Lille) ainsi que sur les traditions spirituelles du Japon en particulier (à Lille).

Cette recherche maintenant commencée depuis une dizaine d’années s’est enrichie avec l’ajout du taoïsme en Chine et du sikhisme en Inde ; concernant le Japon, nous avons étoffé la partie contemporaine, la moitié du cursus étant maintenant consacrée aux mouvements religieux récents.

d) L’autre chantier de long terme est constitué par la recherche comparatiste entre traditions religieuses d’Asie et d’Occident (à Paris) : cette année, nous la poursuivrons au travers de l’articulation entre parole et silence dans les traditions religieuses.

L’une des six propositions vous intéresse : inscrivez-vous - l’inscription est obligatoire dans tous les cas.


HISTOIRE DES RELIGIONS - Université Inter-Âges (UIA) de Créteil et du Val-de-Marne
Début des cours : 3 novembre 2016 - Inscription obligatoire à l’UIA
Lieu des cours : Stade Marcel Laveau - Rue de Valenton -
BOISSY-SAINT-LEGER

Bus Setra 23 arrêt : repos de la montagne - Parking gratuit
Les traditions religieuses : artisans de paix ou fauteurs de guerre ?
Avec Franck GUYEN, chargé de cours à la Faculté de théologie de Lille et à la Faculté de théologie de Paris et Jean-François BOUR qui assurera les deux séances sur l’islam. Jean-François BOUR a passé plusieurs années au Caire où il a étudié la langue arabe et l’islamologie. Il assiste actuellement le directeur du service chargé des relations avec les musulmans au sein de la Conférence des évêques de France.

Nous verrons comment les discours religieux ont justifié la violence faite aux corps et aux consciences, mais aussi comment ils ont pu inspirer la critique de cette même violence.

Pour ce faire, nous évoquerons les grandes traditions religieuses : les monothéismes occidentaux (judaïsme, christianisme, islam) et les traditions asiatiques (hindouisme, bouddhisme, confucianisme).

  1. Une place spéciale sera faite aux phénomènes de l’Inquisition et de la chasse aux sorcières dans le christianisme ;
  2. deux séances seront consacrées à l’islam.



L’histoire montrera que la violence religieuse naît de la confusion de deux ordres, l’ordre politique et l’ordre religieux, mais pas seulement comme nous le verrons avec les dérives meurtrières des sectes apocalyptiques du vingtième siècle.

JEUDI - de 9 H 30 à 11 H 30 - Novembre : 3 - 17 - Décembre : 1 - 15 - Janvier : 12 - 26 - Février : 23 - Mars : 9 - 23 - Avril : 20 - Mai : 18
11 séances de 2 h soit 22 heures annuelles.
12 participants minimum - 40 participants maximum
Ouverture du cours sous condition de regrouper un minimum de participants
.


HISTOIRE DES RELIGIONS - Université Inter-Âges (UIA) de Créteil et du Val-de-Marne
Début des cours : 10 novembre 2016 - Inscription obligatoire à l’UIA
Lieu des cours : Maison du Combattant - 27, rue Jouët - MAISONS-ALFORT
Bus 217 - 372 Arrêt : rue Jouët - Métro ligne 8 : Juilliottes
Les nouveaux mouvements religieux : de la religion à la secte
Avec : Franck GUYEN, chargé de cours à la Faculté de théologie de Lille et à la Faculté de théologie de Paris

Le concept de « secte » reste controversé. Faut-il plutôt parler de « nouveau mouvement religieux » (NMR) ? Mais le concept de NMR est-il lui-même plus pertinent ? Comment l’articuler par rapport à celui de « religion » ?

  • Nous explorerons ce sujet en partant de nouveaux mouvements religieux classés comme « sectes » par l’opinion publique : nous nous appuierons sur des NMR apparus en Occident et en Asie.
  • Nous rencontrerons en particulier deux NMR responsables de la mort de plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de personnes : The Peoples Temple de Jim Jones aux États-Unis et Aum Shinrikyô de Shōkō Asahara au Japon.
JEUDI - de 9 H 30 à 11 H 30 - novembre : 10 - 24 ; décembre : 8 ; janvier : 5 - 19 ; février : 2
6 séances de 2 h soit 12 heures annuelles.
12 participants minimum - 50 participants maximum
Ouverture du cours sous condition de regrouper un minimum de participants
.
Ressources  :


Philosophie et sciences des religions - Faculté de théologie de l’Université catholique de Lille
Début des cours : 21 septembre 2016 - Inscription obligatoire à la faculté - Voir la brochure p. 28 à télécharger
Lieu des cours : Faculté de Théologie : 60 boulevard Vauban – 59016 LILLE cedex
Le fait religieux au Japon - Entre animisme et secte apocalyptique post-moderne
Avec Franck GUYEN, chargé de cours à la Faculté de théologie de Lille et à la Faculté de théologie de Paris et Ken YAMAMOTO, Docteur en théologie protestante de l’Université de Strasbourg, qui assurera la séance sur le christianisme au Japon.

L’espace religieux japonais moderne a de quoi dérouter : les formes traditionnelles religieuses continuent de prospérer si l’on en croit la fréquentation des sanctuaires animistes shintô et des monastères bouddhistes au Nouvel An.
En même temps, de "nouveaux mouvements religieux" (NMR) ne cessent d’apparaître dans leur sillage, quand ils ne les supplantent pas : le spécialiste des NMR au Japon, Shimazono Susumu, estime qu’entre 10 et 20 % de la population japonaise fait partie d’un NMR

Pour comprendre les bases des NMR, nous étudierons les formes religieuses traditionnelles du Japon, shintô et bouddhisme japonais.

  1. Nous nous pencherons ensuite sur plusieurs NMR apparus à partir du 19e siècle
  2. le christianisme pouvant être considéré comme un NMR au Japon, il fera partie de la sélection (la séance qui lui est consacrée sera assurée par un théologien protestant japonais spécialement invité).
  3. Nous illustrerons les dérives possibles des NMR avec la secte Aum Shinrikyô responsable des attaques au gaz sarin perpétrées dans le métro de Tôkyô le 20 mars 1995.
MERCREDI - de 18 H 00 à 20 H 00 - Septembre : 21 - 28 ; Octobre : 12 - 19 ; Novembre : 9 - 16 - 23 - 30 ; Décembre : 7 - 14 ; Janvier : 4
séances de 2h entre 9 et 12 séances, au choix.
12 participants minimum - 50 participants maximum
Ouverture du cours sous condition de regrouper un minimum de participants
.
Rappel : Programme détaillé 2015-2016 - Programme détaillé 2014-2015
Plan du cours - alimenté au fur et à mesure des cours

  • Introduction :
    • Méthode pour entrer dans la cohérence d’une autre tradition
    • Géographie du Japon
    • Histoire du Japon : les 2 imports culturels massifs ; de la modernisation de l’ère Meiji au traumatisme de la défaite pendant la Seconde guerre mondiale
    • L’institution impériale : la figure impériale dans la constitution de 1889 et dans celle de 1947 - la ligne de succession actuelle



  • Shintô
    • Les deux Écrits sacrés : kojiki (712) et Nihonshoki (720) - syncrétisme shintô - bouddhisme sous ses deux formes
    • Les grands récits fondateurs du kojiki  : la création du Japon et des grandes divinités - la réclusion de la divinité solaire dans la grotte céleste - l’origine céleste de la lignée impériale - Le premier empereur Jimmu
    • Le shintô dans la vie quotidienne
    • Les grands sanctuaires : Ise, Izumo, Yasukuni



  • Bouddhisme
    • Le développement du bouddhisme au Japon
    • Les grands fondateurs : Kûkai, Hônen
    • Les grands fondateurs (2) : Nichiren, Hakuin



  • Les nouveaux mouvements religieux (NMR)
    • généralités : NMR, religions, sectes, pratiques sectaires - modélisation du développement d’un NMR : offre et demande, naissance, croissance, pérennisation
    • Sôka gakkai - Shinnyo en
    • Happy Science (Kôfuku no kagaku) - Aum shirikyô
    • Tenri kyô
    • Christianisme au Japon


Philosophie et sciences des religions - Faculté de théologie de l’Université catholique de Lille
Début des cours : 25 janvier 2017 - Inscription obligatoire à la faculté - Voir la p. 28 de la brochure éditée par la Faculté, à télécharger
Lieu des cours : Faculté de Théologie : 60 boulevard Vauban – 59016 LILLE cedex
Les grandes spiritualités d’Asie - De l’Inde à la Chine
Avec Franck GUYEN, chargé de cours à la Faculté de théologie de Lille et à la Faculté de théologie de Paris.

Nous nous pencherons sur les grandes traditions spirituelles autochtones qui ont inspiré les deux grandes sphères culturelles asiatiques :

  • l’Asie de culture indienne (Inde, Myanmar, Thaïlande, Cambodge, Laos, Sri Lanka, Malaisie, Indonésie) : hindouisme, sikkhisme
  • l’Asie de culture chinoise (Chine, Vietnam, Corée, Japon) : confucianisme, taoïsme.



Nous étudierons aussi une tradition spirituelle, le bouddhisme, qui est né en Inde et s’est répandu dans toute l’Asie.

Nous parcourrons l’histoire de ces traditions et nous dégagerons leur représentation du monde.

Le parcours nous confirmera la créativité de l’homo religiosus quand il dit en culture son expérience religieuse.
Il sera aussi l’occasion de développer notre capacité à entendre des propos en dehors de notre cadre habituel de représentation occidental.

MERCREDI - de 18 H 00 à 20 H 00 17h30 à 19h30 - Janvier : 25 ; Février : 1 - 8 (cours du 8 février supprimé) ; Mars 1 - 8 - 15 - 22 - 29 ; Avril : 5 - 26 ; Mai : 3 - 10
séances de 2h entre 9 et 12 séances, au choix.
12 participants minimum - 50 participants maximum
Ouverture du cours sous condition de regrouper un minimum de participants
.
Plan du cours - alimenté au fur et à mesure des cours
Bouddhisme

  • La grande question au temps du Bouddha Sakyamuni - Les 4 lieux forts de la vie du Bouddha Sakyamuni - La nuit où Siddarta Gautama devint le Bouddha Sakyamuni - Les quatre nobles vérités
  • Le bouddhisme Theravada (École des anciens) : implantation géographique, interférences avec les politiques nationalistes, les trois caractéristiques (écrits, idéal, revendication), calendrier et fêtes, la question des femmes et de leur accès au statut entier de moine, le noviciat pour les garçons
  • Le bouddhisme Mahayana (Grand véhicule) : implantation géographique, interférences avec les politiques nationalistes, les trois caractéristiques (écrits, idéal, revendication), des concepts importants (nature de Bouddha, les trois corps des Bouddha, la vacuité), calendrier et fêtes, école Chan - Zen, école de la Terre Pure



Confucianisme

  • Le confucianisme des origines : Vie de Confucius – Les Entretiens de Confucius - L’ « homme de qualité princière » - Une éthique de perfection personnelle et communautaire – L’homme de peu
  • Le néo-confucianisme : la mutation - la raison des choses, le principe - ses penseurs
  • Le nouveau confucianisme : la deuxième mutation - la Chine et la modernité - ses penseurs



Taoïsme

  • Le taoïsme théorique : Lao Zi (570 – 490 av. J.C.) et Zhuang Zhou ( 369-286 av. J.C. ) - La critique de Confucius - L’idéal politique des taoïstes - L’idéal religieux taoïste (cf. eau, bébé)
  • Le taoïsme pratique : son écho dans le taoïsme théorique - les écoles - les pratiques de longévité



Hindouisme

  • réalités géographiques et historiques - les 4 marqueurs identitaires - les castes, les femmes - le védisme, le brahmanisme et l’hindouisme - Les 3 grands types de textes sacrés - Les 3 voies de la libération -
  • Les épopées : Ramayana et Mahabharata - Krishna Purana - Les grandes divinités hindoues
  • L’advaïta de Shankara, Ramanuja et Ramakrishna



Sikhisme

  • réalités géographiques et historiques - les airs de famille avec l’hindouisme et l’islam
Rappel : Programme détaillé 2015-2016 - Programme détaillé 2014-2015


Le dialogue avec les religions - Institut de science et de théologie des religions (ISTR) de l’Institut catholique de Paris
Début des cours : 25 janvier 2017 - Inscription obligatoire à la faculté - Voir la p. 64 de la brochure éditée par la Faculté, à télécharger
Lieu des cours : Institut catholique de Paris - 19 rue d’Assas - 75006 Paris
Asie et Occident : parole et silence dans l’hindouisme, le taoïsme et le bouddhisme
Avec : Christine KONTLER pour le monde chinois, Gisèle SIGUIER-SAUNE pour le monde indien, Éric VINSON pour le bouddhisme et Franck GUYEN pour l’écho en régime chrétien.

Les traditions spirituelles et religieuses sont confrontées à un dilemme : comment dire ce qui ne relève pas des mots, non par défaut d’intelligibilité mais par excès ?
Elles nous proposent un apprentissage : celui de savoir parler et de savoir se taire. Parole et silence.
Nous verrons ce qu’il en est dans les mondes hindou, chinois et bouddhiques avant d’interroger le christianisme sous leur regard.
MERCREDI - de 11 H 00 à 13 H 00 – Janvier : 25 ; Février : 1 - 22 ; Mars : 1 - 8 - 15 - 22 - 29 ; Avril : 19 - 26 ; Mai : 3 - 10
12 séances de 2 h soit 24 heures annuelles.
12 participants minimum - 50 participants maximum
Ouverture du cours sous condition de regrouper un minimum de participants
.
Ressources  :


HISTOIRE DES RELIGIONS - Université Inter-Âges (UIA) de Créteil et du Val-de-Marne
Début des cours : 16 mars 2017 - Inscription obligatoire à l’UIA
Lieu des cours : Maison du Combattant - 27, rue Jouët - MAISONS-ALFORT
Bus 217 - 372 Arrêt : rue Jouët - Métro ligne 8 : Juilliottes
Le monothéisme biblique : ce qu’en dit le livre de la Genèse
Avec : Franck GUYEN, chargé de cours à la Faculté de théologie de Lille et à la Faculté de théologie de Paris

Le monothéisme s’est singulièrement développé en Occident. Mais peut-on préciser cette figure si particulière du Dieu unique ?

Nous nous y essaierons en lisant de bout en bout le livre de la Genèse qui ouvre la Bible. Nous mettrons en œuvre des clés de lecture historiques, littéraires et anthropologiques pour entrer dans un texte dont la puissance symbolique a profondément marqué la conscience occidentale pendant plus de deux millénaires.

Peut-être arriverons-nous à apprivoiser ce texte qui résonne de manière bien étrange à notre époque. Nous aurons alors dégagé le visage du Dieu unique de la Bible.
JEUDI - de 9 H 30 à 11 H 30 - Mars : 16 - 30 - Avril : 27 - Mai : 11 - Juin : 1
5 séances de 2 h soit 10 heures annuelles.
12 participants minimum - 50 participants maximum
Ouverture du cours sous condition de regrouper un minimum de participants
.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 626 / 82444

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Généralités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License