Esperer-isshoni.info

prédication - Preaching - De Simon à Pierre - From Simon to Peter

vendredi 24 février 2017 par Phap

Voir Évangile de Matthieu 16,13-19 - See Gospel by Matthew 16,13-19


Chers frères et sœurs, en ce jour de la fête de la Chaire de Saint-Pierre [1], nous fêtons le prince des apôtres. Dear brothers and sisters, today [2], Feast of the Chair of Saint Peter, we celebrate the Prince of the Apostles.
Dans l’Évangile de ce jour, Simon-Pierre, inspiré par Dieu, confesse Jésus en disant quelque chose de nouveau : Jésus est plus que le Fils de l’homme, il est le Fils de Dieu. Simon Peter has been inspired by God to confess Jesus in a new and unheard-of way : Jesus is more than the son of Man, he is the son of God
Devant ce saut qualitatif de la foi, Jésus institue Simon comme la « Pierre » inébranlable sur laquelle il va élever son Église. Facing this qualitative leap in faith, Jesus establishes Simon as the unyilding “Stone - Peter” upon which he will build his Church.
Mais cette pierre est-elle si inébranlable que cela ? Est-elle si capable que cela de résister à la pression ? But how unyielding is this stone ? To what extent can it resist pressure ?
Mes frères et sœurs, avez-vous remarqué comment le texte évangélique navigue entre « Simon » et « Pierre », quand il ne les lie pas dans un « Simon-Pierre » ? Brothers and sisters, have you notice the way the evangelic text oscillates between “Simon” and “Peter”, when it does go as far as using both of them in a “Simon Peter” ?
Oui, Pierre est solide, mais Simon ne l’est pas. Il y a une histoire à vivre, celle de la bascule d’un homme 100 % Simon à un homme 100 % Pierre. Indeed Peter is firm but Simon is not. There is a story to be lived through when a man tips from Simon 100 % to Peter 100 %.
Simon est l’homme encore trop habité par l’esprit du monde, un homme qui a organisé son monde un peu trop sans Dieu. « Je sais, je connais, je crois » pense-t-il et dit-il, confiant, trop confiant en lui-même. Simon is the man still too much full of the spirit of the world, a man who has organized his world a bit too much without God. “I know, I hold for sure, I believe” : that is what Simon thinks in a confident mood – in a too confident mood.
Plus tard, il ne dira plus : « Je sais » mais : « Tu sais ». « Seigneur, tu sais bien que je t’aime ». Cela se passera sur le lac de Tibériade, après la Passion, après la chute de Simon. Later he will say no longer : « I know », but : « You know ». “My Lord, you know that I love you”. It will occur after the Passion, after Simon’s fall.
Simon est devenu Pierre, celui qui sait en qui il a mis sa confiance : ni en lui-même, ni en les hommes, ni en aucune force de ce monde, mais en Jésus Christ, en ce mystère qu’il avait cru pouvoir cerner et dans lequel il s’est découvert si petit, si faible, si indigne et pourtant si aimé. Simon is now Peter, the one who knows to whom he has entrusted himself : neither himself nor the other men nor any power from this world, but Jesus Christ, this mystery he thought he had gone through and in which he has discovered that he was so small and so weak and so unworthy and yet so cherished.
L’Église peut reposer sur la foi de Pierre parce que cette foi a traversé victorieusement l’épreuve. Sa foi est devenue solide comme un acier trempé grâce aux larmes du repentir et au feu de l’amour retrouvé. The Church can now rest on Peter’s faith because it has gone through the test : it has become as solid as hardened steel through the tears of repentance and the fire of renewed love.
Chers frères et sœurs, je voudrais conclure sur quelque chose qui me semble important : Pierre, c’est encore Simon, mais un Simon qui est allé jusqu’au bout de son histoire d’amour avec Jésus, amour qui l’a purifié, élevé, sanctifié, souvent graduellement, parfois subitement. Dear brothers and sisters, let us conclude with something which is important for me : Peter is still Simon, but a Simon who has gone to the end of his love story with Jesus, a love which has purified and elevated and sanctified often in a gradual way and sometimes in a sudden way.
Cette histoire d’amour vaut aussi pour moi qui dois passer de 100% Franck à 100% frère Franck, cela vaut aussi pour vous, mes frères et sœurs : le nom que vous avez reçu au baptême, vous avez à l’habiter toujours plus, à vous convertir toujours plus à ce que cela signifie d’être les enfants de ce Dieu-là. This love story is also true for me because I have to go from 100 % Franck to 100 % fr. Franck. It is also true for you, brothers and sisters, because you have to inhabit more and more the name you have received during your baptism, you have to convert more and more to its meaning, viz being the children of God.
Et je maintiens qu’il ne s’agit pas de faire table rase de ce que nous sommes, mais au contraire de le reprendre toujours plus – ou plutôt de le laisser reprendre – et ce laisser-faire par Dieu est un combat exigeant, ne nous y trompons pas. I maintain that it is not a question of wiping the slate clean of what we are, but to take it over – or rather to let it be taken over – and let us make no mistake, this letting ourselves to God is not easy game.
Gratia non tollit naturam sed perficiat. En latin, « la grâce n’abolit pas la nature, mais elle l’amène à sa perfection ». Gratia non tollit naturam sed perficiat. It says in Latin : « Grace does not abolish nature but it takes it to its perfection »

© fr. Franck Guyen op, février 2017


Matthieu 16,13-19 - Matthew 16:13-19

イエスがピリポ・カイザリヤの地方に行かれたとき、弟子たちに尋ねて言われた、「人々は人の子をだれと言っているか」。 13 Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus interrogeait ses disciples : « Au dire des hommes, qui est le Fils de l’homme ? » 13 When Jesus came into the coasts of Caesarea Philippi, he asked his disciples, saying, Whom do men say that I the Son of man am ?
彼らは言った、「ある人々はバプテスマのヨハネだと言っています。しかし、ほかの人たちは、エリヤだと言い、また、エレミヤあるいは預言者のひとりだ、と言っている者もあります」。 14 Ils dirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Elie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » 14 And they said, Some say that thou art John the Baptist : some, Elias ; and others, Jeremias, or one of the prophets.
そこでイエスは彼らに言われた、「それでは、あなたがたはわたしをだれと言うか」。 15 Il leur dit : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? » 15 He saith unto them, But whom say ye that I am ?
シモン・ペテロが答えて言った、「あなたこそ、生ける神の子キリストです」。 16 Prenant la parole, Simon-Pierre répondit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » 16 And Simon Peter answered and said, Thou art the Christ, the Son of the living God.
すると、イエスは彼にむかって言われた、「バルヨナ・シモン、あなたはさいわいである。あなたにこの事をあらわしたのは、血肉ではなく、天にいますわたしの父である。 17 Reprenant alors la parole, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. 17 And Jesus answered and said unto him, Blessed art thou, Simon Barjona : for flesh and blood hath not revealed it unto thee, but my Father which is in heaven.
そこで、わたしもあなたに言う。あなたはペテロである。そして、わたしはこの岩の上にわたしの教会を建てよう。黄泉の力もそれに打ち勝つことはない。 18 Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la Puissance de la mort n’aura pas de force contre elle. 18 And I say also unto thee, That thou art Peter, and upon this rock I will build my church ; and the gates of hell shall not prevail against it.
わたしは、あなたに天国のかぎを授けよう。そして、あなたが地上でつなぐことは、天でもつながれ、あなたが地上で解くことは天でも解かれるであろう」。 19 Je te donnerai les clés du Royaume des cieux ; tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aux cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aux cieux. » 19 And I will give unto thee the keys of the kingdom of heaven : and whatsoever thou shalt bind on earth shall be bound in heaven : and whatsoever thou shalt loose on earth shall be loosed in heaven.

[1mercredi 22 février 2017

[2Wednesday, the 22nd of February, 2017


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 36 / 82386

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License