Franck GUYEN

prédiction - Preaching - Qui peut ordonner qu’on l’aime ? - Who can command to be loved ?

samedi 10 mars 2018 par Phap

Voir aussi :


Voir Évangile de Marc 12,28-34 - See Gospel by Mark 12,28-34


Aujourd’hui [1], je me suis demandé ce que pouvait signifier cette exigence de Dieu : « Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur ». Today [2], I have wondered about the demand of God : “You shall love your God with all your heart”.
D’abord, est-ce qu’on peut exiger l’amour ? Et quel peut être le visage d’un Dieu qui exige d’être aimé ? First of all, can love be required by someone ? And how does a God requiring to be loved look like ?
Il pourrait ressembler à un parent qui dirait : « c’est moi qui t’ai fait, donc tu dois m’aimer ». He could look like a parent saying : « Since I made you, you have to love me ».
En disant cela, il tiendrait un bâton dans une main et une carotte dans l’autre : si on l’aime, si on fait ce qui lui plaît, il nous tend la carotte ; si on ne l’aime pas, si on lui désobéit, il nous frappe avec le bâton. And h would hold a stick in one hand and a carrot in the other hand : you love and obey him, then he hands the carrot to you ; you don’t love him, you disobey him, then he strikes you with a stick.
On arrive alors à l’image banale d’un Dieu jouant sur le registre de la dette, de la culpabilité, de la peur et de la flatterie. In the end, we produce the banal picture on a God playing on the registers of debt, guilt, fear and flattering.
Je pense qu’il y a un autre visage possible de Dieu, plus beau, plus riche, plus libérant, et c’est celui-là que j’ai rencontré. I believe there is a nicer and richer and more freeing face of God, and this is the face I have encountered.
Ce Dieu là n’est pas comme le dieu Moloch des Philistins, il ne me demande pas de passer par le feu ce que j’ai de plus précieux, mon premier-né. This God is not like the god Moloch of the Philistines, he does not require me to make my first-born go through the fire.
Au contraire, c’est lui qui nous envoie son Fils et qui nous laisse choisir de l’aimer. Ou non. On the contrary, he has sent his Son to us and he has let us chose to love him. Or not.
Et nous avons choisi de clouer son Fils sur une croix. And we have chosen to nail his Son on a cross.
« Quand tu verras mon Fils sur la croix, tu connaitras combien je t’aime, et tout ton être t’entraînera vers moi ». « When you see my Son on the cross, you will know how much I love you, and you will be drawn to me by your whole being”.
Et c’est ce qui se passe. And it happens.

© fr. Franck Guyen op, mars 2018


Marc 12,28-34 - Mark 12:28-34

彼らの議論を聞いていた一人の律法学者が進み出、イエスが立派にお答えになったのを見て、尋ねた。「あらゆる掟のうちで、どれが第一でしょうか。」 28 Un scribe s’avança. Il les avait entendus discuter et voyait que Jésus leur avait bien répondu. Il lui demanda : « Quel est le premier de tous les commandements ? » 28 And one of the scribes came, and having heard them reasoning together, and perceiving that he had answered them well, asked him, Which is the first commandment of all ?
イエスはお答えになった。「第一の掟は、これである。『イスラエルよ、聞け、わたしたちの神である主は、唯一の主である。 29 Jésus répondit : « Le premier, c’est : Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur ; 29 And Jesus answered him, The first of all the commandments is, Hear, O Israel ; The Lord our God is one Lord :
心を尽くし、精神を尽くし、思いを尽くし、力を尽くして、あなたの神である主を愛しなさい。』 30 tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force. 30 And thou shalt love the Lord thy God with all thy heart, and with all thy soul, and with all thy mind, and with all thy strength : this is the first commandment.
第二の掟は、これである。『隣人を自分のように愛しなさい。』この二つにまさる掟はほかにない。」 31 Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. » 31 And the second is like, namely this, Thou shalt love thy neighbour as thyself. There is none other commandment greater than these.
律法学者はイエスに言った。「先生、おっしゃるとおりです。『神は唯一である。ほかに神はない』とおっしゃったのは、本当です。 32 Le scribe lui dit : « Très bien, Maître, tu as dit vrai : Il est unique et il n’y en a pas d’autre que lui, 32 And the scribe said unto him, Well, Master, thou hast said the truth : for there is one God ; and there is none other but he :
そして、『心を尽くし、知恵を尽くし、力を尽くして神を愛し、また隣人を自分のように愛する』ということは、どんな焼き尽くす献げ物やいけにえよりも優れています。」 33 et l’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, cela vaut mieux que tous les holocaustes et sacrifices. » 33 And to love him with all the heart, and with all the understanding, and with all the soul, and with all the strength, and to love his neighbour as himself, is more than all whole burnt offerings and sacrifices.
イエスは律法学者が適切な答えをしたのを見て、「あなたは、神の国から遠くない」と言われた。もはや、あえて質問する者はなかった。 34 Jésus, voyant qu’il avait répondu avec sagesse, lui dit : « Tu n’es pas loin du Royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger. 34 And when Jesus saw that he answered discreetly, he said unto him, Thou art not far from the kingdom of God. And no man after that durst ask him any question.

[1vendredi 9 mars 2018, troisième semaine du temps de carême 2018

[2Friday, the 9th of March, third week in the Lent time 2018


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 54 / 120373

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License