Esperer-isshoni.info

Paul (10 ? -67 e.c.) - L’homme choisi pour être l’ "Apôtre des païens"

vendredi 28 février 2014 par Phap

En mémoire d’Ernest


Table des matières

Paul de Tarse

1§ Paul est né à Tarse en Asie mineure. Il a un double prénom, Paul en latin, Saul en hébreu. Cela dit un homme à la double culture. Il peut parler l’hébreu, il revendiquera un statut de rabbin  [1] ; il se dit aussi citoyen romain  [2], ce qui lui permettra de faire appel au jugement de l’Empereur et de monter à Rome, la capitale de l’Empire, où il mourra décapité, si l’on en croit la tradition.
Il serait né après le 10 après Jésus Christ, et mort martyr, témoin de la foi, en 67 de notre ère.

2§ La problématique sera la suivante : « Paul, apôtre des païens, par révélation ».

3§ Appliquer le titre d’apôtre à Paul n’est pas évident : Jésus a institué les douze apôtres de son vivant. Parmi les douze, l’un d’entre eux, Judas l’Iscariote, va trahir et disparaître ensuite de la scène. Il n’en reste plus que onze, alors comment Paul peut-il revendiquer ce titre d’apôtre ? D’autant plus que, semble-t-il, il n’a pas connu le Jésus qui a marché sur les routes de Galilée, qui a monté à Jérusalem, qui a connu la mort d’un esclave sur la croix, et, disent les disciples, est ressuscité.

Je vous donne tout de suite la réponse : il dit qu’il a été choisi par le Christ ressuscité qui lui est apparu, d’où le « par révélation », et qui l’a choisi pour être "l’apôtre des païens ». Simon Pierre, lui, sera l’apôtre des juifs, au dire de Paul.

4§ « Apôtre des païens  [3] », donc il faudra situer Paul par rapport à Simon Pierre, et aussi par rapport à Jacques le mineur, « le frère du Seigneur », qui auraient pour charge l’apostolat auprès des juifs. Nous verrons cela aussi.

5§ Paul prétend avoir reçu une révélation directe de Jésus ressuscité. Mais comment se positionne-t-il par rapport à l’institution en train de naître, par rapport à l’Église ? Va-t-il fonctionner en électron libre, ou va-t-il inscrire sa démarche d’évangélisation à l’intérieur du mouvement global de l’Église, même s’il est mû par une expérience personnelle qui lui est propre ?
De fait, il restera toujours en communion avec l’Église, même s’il sera en désaccord avec l’un ou l’autre de ses chefs, en particulier sur ce que cela signifie de proposer le salut aux « nations ». Un homme inspiré, avec une expérience très personnelle, et qui veut inscrire cette expérience dans l’institution. A la différence d’hommes et de femmes qui font une expérience « mystique » de la transcendance et qui deviennent incontrôlables.

6§ Paul reste très soucieux de l’Église, c’est-à-dire ce qui constitue pour lui le corps du Christ. Paul tombe amoureux du Christ, et il l’aimera aussi dans tous les croyants en Jésus Christ, en lesquels il verra le Christ, autrement dit il aimera le Christ dans ce que les chrétiens son « corps mystique » et pas seulement la personne historique du Christ qu’il rencontre ressuscitée.

7§ Pour le dire autrement, son élan vers cette personne bien précise de Jésus-Christ ressuscité sera monnayé pour un amour plus vaste pour le « corps mystique » en train de se construire, de s’édifier dira Paul  [4], qui est l’Église : Paul sera soucieux de l’Église qui est à Antioche, de l’Église qui est à Corinthe, de l’Église qui est à Philipes, de l’Église qui est à Rome, il portera le souci des Églises. Il ne sera pas un électron libre qui va s’auto-glorifier, qui va se complaire dans sa révélation personnelle, il sera régulé par ce souci des Églises. Voilà l’essentiel de ce que je voulais vous dire.

8§ Nous allons voir par la suite d’autres figures de mystiques, chacune ayant sa couleur propre. Chez Paul, c’est l’amour du Christ monnayé à travers l’amour de l’Église corps mystique du Christ.

9§ Autre grande ligne commune aux figures spirituelles chrétiennes que nous verrons : ce sont des hommes qui font une expérience très forte, qui les rend très heureux et qui est au delà des mots. Et toute leur vie, ils vont monnayer ce qui leur est arrivé à un moment du temps, tout le restant de leur vie, ils vont essayer de comprendre ce qui s’est passé.
Ce sont certes des géants, mais ils nous sont proches : nous pouvons nous aussi comprendre, à notre mesure, ce qu’ils ont vécu : nous aussi, nous avons vécu des expériences, plus ou moins fortes, et toute notre vie, nous allons essayer de comprendre ce qui s’est passé et essayer aussi de la dire aux autres, de l’inscrire dans nos relations aux autres. Soyons modestes cependant : à la différence de la nôtre, leur expérience est racontée partout, et elle continue d’inspirer une multitude de personnes.

10§ De fait, leur parcours imite celui du fondateur qu’ils veulent suivre. Le Christ vit une expérience extraordinaire quand il est baptisé : il fait l’expérience d’une communion intense avec quelqu’un qui vient d’en haut – la voix céleste, la colombe, tout cela qui descend du ciel sur cette terre et qui lui arrive. Toute sa vie sera dans la mouvance de cette impulsion qui s’est manifestée au baptême et qui – disent les croyants chrétiens – vient d’encore plus loin, de celui que la Bible appelle le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob / Israël, et que Jésus appelle son Père.

11§ Paul est souvent représenté tenant un livre. Ça pourrait être ses lettres, ses « épîtres ». Je vous rappelle qu’il n’a pas écrit les Évangiles, et que les écrits de type Évangile ont été mis par écrit après les lettres de Paul. Je suis ici au niveau de l’écrit, et non de l’oral. A qui envoie-t-il ces lettres ? Aux Églises. Paul, l’homme soucieux des Églises, du corps mystique.


I - Conversion de Paul

11§ Comment cela a-t-il commencé pour Paul ? Je vais me servir des Actes des Apôtres, qui auraient été écrits vers 80 de l’ère chrétienne. Les Actes sont attribués à Luc qui aurait aussi rédigé l’évangile du même nom. On trouve aussi dans les lettres de Paul la mention de sa conversion au Christ, mais de manière moins narrative.

13§ Dans les Actes, Paul est présenté comme un apôtre dont les Actes racontent la geste. Paul apparaît sur la scène lors de la mise à mort d’Étienne  [5] Juif devenu partisan du Christ, il est condamné à mort par les juifs orthodoxes comme blasphémateur lorsqu’il s’écrit : « Voici que je contemple le Fils de l’homme »  [6]. Étienne est lapidé, tandis qu’un certain Saul / Paul se tient là : il approuve la condamnation et garde les vêtements des bourreaux. Il va demander des lettres pour persécuter les chrétiens de Damas. Il part sur le chemin de Damas, et là se produit l’événement qui va changer sa vie.

14§ Pour la petite histoire, on représente Paul tombant de cheval le plus souvent. Or cette représentation iconographique classique contredit les Actes : il tombe par terre, c’est tout ce qui est dit.

15§ Paul entend une voix qui lui dit (nous citons à partir des Actes, 22,6-8) :

Je faisais route et j’approchais de Damas, quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel m’enveloppa de son éclat. Je tombai sur le sol et j’entendis une voix qui me disait : "Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?" And it came to pass, that, as I made my journey, and was come nigh unto Damascus about noon, suddenly there shone from heaven a great light round about me. And I fell unto the ground, and heard a voice saying unto me, Saul, Saul, why persecutest thou me ? 「旅を続けてダマスコに近づいたときのこと、真昼ごろ、突然、天から強い光がわたしの周りを照らしました。 わたしは地面に倒れ、『サウル、サウル、なぜ、わたしを迫害するのか』と言う声を聞いたのです。
Je répondis : "Qui es-tu, Seigneur ?" Il me dit alors : "Je suis Jésus le Nazôréen, que tu persécutes. " And I answered, Who art thou, Lord ? And he said unto me, I am Jesus of Nazareth, whom thou persecutest. 『主よ、あなたはどなたですか』と尋ねると、『わたしは、あなたが迫害しているナザレのイエスである』と答えがありました。

16§ Tout est déjà dit ici : à la fois la découverte fascinée de cet homme Jésus capable de le faire tomber, de le rendre aveugle même pendant trois jours disent les Actes, et en même temps qui se fait solidaire de tous ceux qui croient en lui, au point que ce qu’on leur fait, en bien comme en mal, on le fait à lui.

17§ Toujours d’après les Actes, aveugle, il est amené à Damas où un chrétien, Ananie, le délivre de son aveuglement (Ac 22,14-16) :

Il[Ananie] dit alors : "Le Dieu de nos pères t’a prédestiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre la voix sortie de sa bouche ; And he said, The God of our fathers hath chosen thee, that thou shouldest know his will, and see that Just One, and shouldest hear the voice of his mouth. アナニアは言いました。『わたしたちの先祖の神が、あなたをお選びになった。それは、御心を悟らせ、あの正しい方に会わせて、その口からの声を聞かせるためです。
car pour lui tu dois être témoin devant tous les hommes de ce que tu as vu et entendu. For thou shalt be his witness unto all men of what thou hast seen and heard. あなたは、見聞きしたことについて、すべての人に対してその方の証人となる者だからです。
Pourquoi tarder encore ? Allons ! Reçois le baptême et purifie-toi de tes péchés en invoquant son nom". And now why tarriest thou ? arise, and be baptized, and wash away thy sins, calling on the name of the Lord. 今、何をためらっているのです。立ち上がりなさい。その方の名を唱え、洗礼を受けて罪を洗い清めなさい。』」

Paul a l’explication de ce qui lui est arrivé par un membre de l’Église : les clés de compréhension lui sont donnés par la médiation d’un "frère", selon ce qu’a voulu le Christ. Paul n’est donc pas, contrairement à ce qui a pu être dit ici ou là, le fondateur du christianisme : il hérite d’autres chrétiens la foi dont il va se faire l’apôtre.

18§ On peut imager le tumulte quand Paul se met à prêcher l’Évangile : "Jésus que nous avons mis à mort est ressuscité, et tous ceux qui croient en lui ont leur péché pardonné et entreront dans la vie éternelle de Dieu", dira-t-il en substance. Tumulte du côté des juifs orthodoxes qui le considèrent comme traître, tumulte du côté des Églises qui se demandent s’il n’est pas un agent double qui va les dénoncer.
19§ Le pendant des Actes se retrouve dans ses épîtres où il dira qu’il a été persécuteur de l’Église. Ce fait semble donc être vrai historiquement. De même, il dira qu’il a vécu un événement de révélation (apocalypse en grec) du Fils de l’homme : Paul dira dans ses lettres que c’est Dieu qui l’a envoyé et non pas les hommes, et qui lui a aussi dit ce qu’il devait annoncer : Paul dit ainsi en Ga 1,11-12 :

Sachez-le, en effet, mes frères, l’Évangile que j’ai annoncé n’est pas à mesure humaine : But I certify you, brethren, that the gospel which was preached of me is not after man. 兄弟たち、あなたがたにはっきり言います。わたしが告げ知らせた福音は、人によるものではありません。
ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par une révélation de Jésus Christ. For I neither received it of man, neither was I taught it, but by the revelation of Jesus Christ. わたしはこの福音を人から受けたのでも教えられたのでもなく、イエス・キリストの啓示によって知らされたのです。

20§ Le portrait qui se dégage aussi bien des Actes de Luc que des lettres pauliniennes est celui d’un Paul passionné par Dieu et pour la Torah, et qui mettra tout son zèle à la défendre contre ceux qui semblent attaquer la Torah en disant qu’elle est dépassée en Jésus Christ.
Cette même passion, retournée, « convertie », va faire qu’il propagera la foi au Christ en se donnant là aussi totalement. Il y a donc bien un événement extraordinaire qui s’est produit, sans quoi on ne peut pas expliquer son retournement de persécuteur à zélateur de la foi chrétienne.

21§ Caractère passionné, caractère « mystique » aussi : Paul revendique des extases, des visions. Dans une justification pro domo contre ceux qui lui dénient le titre d’apôtre, il dira en 2 Co 12,1-4 :

Il faut se glorifier ? cela ne vaut rien pourtant et bien ! j’en viendrai aux visions et révélations du Seigneur. It is not expedient for me doubtless to glory. I will come to visions and revelations of the Lord. わたしは誇らずにいられません。誇っても無益ですが、主が見せてくださった事と啓示してくださった事について語りましょう。
Je connais un homme dans le Christ qui, voici quatorze ans - était-ce en son corps ? je ne sais ; était-ce hors de son corps ? je ne sais ; Dieu le sait - ... cet homme-là fut ravi jusqu’au troisième ciel. I knew a man in Christ above fourteen years ago, (whether in the body, I cannot tell ; or whether out of the body, I cannot tell : God knoweth ;) such an one caught up to the third heaven. わたしは、キリストに結ばれていた一人の人を知っていますが、その人は十四年前、第三の天にまで引き上げられたのです。体のままか、体を離れてかは知りません。神がご存じです。
Et cet homme-là - était-ce en son corps ? était-ce sans son corps ? je ne sais, Dieu le sait -, je sais And I knew such a man, (whether in the body, or out of the body, I cannot tell : God knoweth ;) わたしはそのような人を知っています。体のままか、体を離れてかは知りません。神がご存じです。
qu’il fut ravi jusqu’au paradis et qu’il entendit des paroles ineffables, qu’il n’est pas permis à un homme de redire. How that he was caught up into paradise, and heard unspeakable words, which it is not lawful for a man to utter. 彼は楽園にまで引き上げられ、人が口にするのを許されない、言い表しえない言葉を耳にしたのです。

22§ Paul le mystique donc. Mais il parle de ses expériences afin de ramener l’Église de Corinthe dans ce qu’il estime être la voie droite, alors qu’elle est en train, selon lui, d’être égarée par de faux apôtres. C’est son souci pour l’Église qui le fait rapporter – à contre-coeur – son expérience mystique, et non une vaine recherche de gloire personnelle.


II - Paul, apôtre des païens

23§ Le christianisme apparaît alors que l’empire est sillonné de grandes routes romaines sécurisées. Paul s’en servira pour propager la foi chrétienne.

24§ Sur une carte, on peut voir les villes méditerranéennes mentionnées dans les épîtres pauliniennes : Colosses, Ephèse, Jérusalem en Asie mineure ; Rome, Athènes, Corinthe en Europe.

25§ Paul n’est certes pas le fondateur de toutes les Églises implantées sur le pourtour méditerranéen. Si l’histoire européenne du christianisme a surtout retenu l’activité missionnaire de Paul, il n’en est pas moins vrai que d’autres ont précédé Paul dans la fondation d’Églises : redisons qu’on ne peut pas faire de Paul le fondateur du christianisme.

26§ Paul effectuera trois grands voyages en bénéficiant des voies romaines, et aussi du réseau de la diaspora juive. Il va dans les synagogues où on le convie à dire quelque chose : il proclame alors le « kérygme », l’annonce fondamentale pour la foi chrétienne, qu’on peut résumer ainsi : « Jésus le juif injustement condamné à mort est ressuscité, il est le Messie que nous attendions ».

27§ La réaction à sa prédication se jouera selon le même schéma dans les Actes : certains juifs croient, d’autres refusent et l’accusent de trahir la foi des pères puis, éventuellement, le font fouetter. Constatant alors le refus de croire de la plupart des juifs, Paul se met ensuite à prêcher aux non-juifs à l’extérieur de la synagogue.

28§ Le deuxième voyage est un peu plus long. Il se passe alors quelque chose d’important : Paul quitte l’Asie pour passer en ce que nous appelons l’Europe. A Troas, Paul décide de traverser le détroit et d’aller à Philippes. Que s’est-il passé ? Pourquoi n’est il pas allé vers l’Est, pourquoi n’a-t-il pas emprunté la route de la soie ?  [7]

Paul a passé en Europe parce qu’il a une vision en rêve (Ac 16,9-10)

Or, pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien était là, debout, qui lui adressait cette prière : " Passe en Macédoine, viens à notre secours ! " And a vision appeared to Paul in the night ; There stood a man of Macedonia, and prayed him, saying, Come over into Macedonia, and help us. その夜、パウロは幻を見た。その中で一人のマケドニア人が立って、「マケドニア州に渡って来て、わたしたちを助けてください」と言ってパウロに願った。
Aussitôt après cette vision, nous cherchâmes à partir pour la Macédoine, persuadés que Dieu nous appelait à y porter la Bonne Nouvelle. And after he had seen the vision, immediately we endeavoured to go into Macedonia, assuredly gathering that the Lord had called us for to preach the gospel unto them. パウロがこの幻を見たとき、わたしたちはすぐにマケドニアへ向けて出発することにした。マケドニア人に福音を告げ知らせるために、神がわたしたちを召されているのだと、確信するに至ったからである。

29§ Au cours de ce deuxième voyage, Paul passe à Athènes, ville réputée pour ses philosophes. Paul y prêche avec un succès mitigé : si les juifs des synagogues le font flageller, les Grecs de l’aréopage d’Athènes, eux, se moquent de lui (cf. Ac 17,30-33) :

« Or voici que, fermant les yeux sur les temps de l’ignorance, Dieu fait maintenant savoir aux hommes d’avoir tous et partout à se repentir, And the times of this ignorance God winked at ; but now commandeth all men every where to repent : さて、神はこのような無知な時代を、大目に見てくださいましたが、今はどこにいる人でも皆悔い改めるようにと、命じておられます。
parce qu’il a fixé un jour pour juger l’univers avec justice, par un homme qu’il y a destiné, offrant à tous une garantie en le ressuscitant des morts. " Because he hath appointed a day, in the which he will judge the world in righteousness by that man whom he hath ordained ; whereof he hath given assurance unto all men, in that he hath raised him from the dead. それは、先にお選びになった一人の方によって、この世を正しく裁く日をお決めになったからです。神はこの方を死者の中から復活させて、すべての人にそのことの確証をお与えになったのです。」
À ces mots de résurrection des morts, les uns se moquaient, les autres disaient : " Nous t’entendrons là-dessus une autre fois. " And when they heard of the resurrection of the dead, some mocked : and others said, We will hear thee again of this matter. 者の復活ということを聞くと、ある者はあざ笑い、ある者は、「それについては、いずれまた聞かせてもらうことにしよう」と言った。
C’est ainsi que Paul se retira du milieu d’eux. So Paul departed from among them. それで、パウロはその場を立ち去った。

30§ Pourquoi les auditeurs grecs sont-ils choqués par le mot « résurrection des morts » ? Ils entendent une résurrection avec un corps. Or, pour eux, l’être humain est une combinaison entre une étincelle, l’intellect, le noos grec, allié pour une raison conjoncturelle avec de la matière  [8].

31§ Une petite partie de l’auditoire reçoit cependant sa proclamation, dont un certain Denys, dit Denys l’aréopagite. Un auteur du Ve siècle se verra identifié à tort à ce Denys.


III - Un enjeu de l’ouverture du salut aux païens : le statut de la Torah

32§ Troisième voyage, qui part encore d’Antioche  [9]. A son arrivée à Jérusalem, il est arrêté. Par qui ? Par ses frères juifs.

33§ Voyons comment cela s’est passé (cf. Ac 21 et suiv.) : Paul vient sans doute avec une collecte des Églises pour celle de Jérusalem. Il rend compte des résultats de son apostolat. Jacques le mineur lui signale que les frères chrétiens juifs sont méfiants par rapport à sa pratique évangélisatrice. Il lui dit en substance : "Tu fais des chrétiens des païens, mais sans les circoncire ni leur imposer la casheroute. Cela indispose certains des frères chrétiens juifs que nous sommes. Pour eux, tu méprises le Temple, la casheroute, la circoncision et plus généralement la Torah"  [10]

34§ De fait, çà ne compte pas pour Paul, ou, plus précisément, cela ne compte plus : pour lui, c’est la foi en Christ qui compte, l’événement de Jésus Christ instaure une nouvelle ère dans laquelle l’ancienne loi est surpassée. Si vous croyez en Jésus Christ, vous recevez le pardon de vos péchés et vous pouvez communier à la vie du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob – sans passer par la case de l’observance de la Torah, la loi de MoÎse reçue au mont Sinaï.

35§ Notons cependant que Paul le juif maintient la validité de la révélation de Dieu au peuple d’Israël : il y a un seul Dieu qui est le Dieu d’Israël, celui qui a donné la Torah. C’est lui qu’il s’agit d’aimer, d’honorer et de servir – mais, ajoute Paul, en son Fils, par son Fils, avec son Fils.

36§ Paul fait l’objet de critiques dans l’Église chrétienne de Jérusalem majoritairement juive : Jacques le mineur semble lui dire : « montre ton attachement à la loi de nos pères : ça désarmera les frères chrétiens juifs attachés à l’observance de la Loi ». Paul accepte et va au Temple. Les Actes disent que le sixième jour, des juifs de la diaspora – non chrétiens ? – l’accusent de dénigrer le Temple, les sacrifices dans le Temple. Paul doit son salut à la garde romaine qui l’arrache à la foule en colère. Les Actes précisent que les portes du Temple se ferment derrière lui. Le lieu de culte central unique, l’un des piliers du judaïsme, se ferme pour l’exclure : la symbolique est claire.

37§ Les chrétiens actuels sont l’Église survivante, l’Église des païens, mais à l’époque de Paul, il existait d’autres formes d’Églises : on peut schématiser en disant que la primitive Église était constituée de Juifs qui ont développé les potentialités du message chrétien dans trois grandes tendances :

  1. la tendance « dure », celle de Jacques le mineur : un chrétien d’origine païenne doit pratiquer un minimum de commandements : mais comme il n’est pas circoncis, et qu’il ne pratique pas la kasheroute dans son intégralité, il est pour ainsi dire un chrétien de seconde zone. Dans les assemblées chrétiennes, on ne mange pas ensemble, par crainte de l’impureté du chrétien païen : s’opère ici la subordination du message du Christ à la loi juive.
  2. la tendance de Paul : la foi en Jésus sauve, sans qu’il soit besoin de passer par la Torah qui est surpassée, dépassée dans la nouvelle économie du salut. On peut manger ensemble, chrétiens d’origine juive et chrétiens d’origine non juive. Paul semble considérer qu’un juif chrétien doit cependant continuer à pratiquer la Torah pour ne pas choquer ses frères juifs... tout en ayant aucun scrupule à manger du porc à la même table avec un frère chrétien grec. Selon ses détracteurs, il recommanderait par contre que les chrétiens juifs ne circoncisent par leurs enfants mâles.
  3. Simon Pierre semble avoir adopté une ligne mixte, si l’on en croit Paul  [11] : il mange avec des chrétiens païens, dans la mesure où ne sont pas présents des chrétiens juifs. Sinon, il fait table à part et mange avec les chrétiens juifs.

38§ Les survivants qui ont écrit l’histoire, c’est l’Église des païens développée par Paul (entre autres), c’est la tendance de Paul. Mais ce n’était pas joué d’avance.

39§ "Exfiltré" par les soldats romains, enfermé dans la citadelle, Paul fait appel à l’Empereur en tant que citoyen romain. Il débarque en Italie, et amené à Rome où il est en résidence surveillée. Les Actes s’arrêtent là. On sait qu’en juillet 64, Rome est incendiée et que les chrétiens ont été désignés comme les responsables de l’incendie : Pierre et Paul auraient trouvé la mort à la suite de cette persécution.

40§ Il y a une question que se posaient les premiers chrétiens juifs : comment se fait-il que le peuple juif, qui est le destinataire naturel de la "Bonne Nouvelle", a majoritairement rejeté le message ? Comment se fait-il que Jésus qui prétendait accomplir la Torah a été mis à mort au nom de la Torah même comme blasphémateur ? Comment se fait-il que celui dont les premiers chrétiens comprennent la trajectoire à travers les figures de l’Ancien Testament (Exode, prophètes), a été rejeté par ceux-là même qui portent l’Ancien Testament ?

41§ Paul dira : j’accepterai d’être séparé du Christ  [12] – et c’est dire son attachement à son peuple quand on connaît la force de son amour pour le Christ qui est sa raison de vivre, son amour fondamental – si cela pouvait aider mes frères à croire au Christ. Et, dira Paul, c’est en fait un moyen providentiel pour sauver les nations : en désobéissant, Israël a permis aux nation d’accéder au salut en Jésus-Christ - mais, ajoute Paul, quand toutes les nations se seront converties, alors Israël se convertira lui aussi et ce sera le Royaume de Dieu sur terre  [13].

42§ On ne peut donc pas soutenir que Paul nourrit la haine du juif. Depuis Vatican II, l’Église catholique dit qu’on ne peut pas être chrétien et antisémite, et elle l’affirme en s’appuyant sur les écrits de Paul, et en particulier son image de l’olivier sauvage et de l’olivier franc.

43§ Vous, les païens, vous êtes l’olivier sauvage, vous poussez n’importe comment, Dieu ne s’occupe pas de vous, et vous avez été greffé sur la racine – la révélation au peuple juif - tandis qu’une partie de l’olivier franc, des rameaux ont été coupés – pour vous laisser la place... mais ils peuvent être regreffés.

44§ Paul dira que les dons de Dieu sont irrévocables sans repentance : certes les juifs ont refusé de croire au Fils, ils désobéissent à Dieu, mais ils sont toujours aimés – le verbe est conjugué au présent, le peuple juif est aujourd’hui aimé de Dieu  [14]. Si Dieu a donné son alliance, il ne la reprendra pas : l’alliance unique, exceptionnelle, n’est pas reprise par Dieu, elle est toujours active.


Conclusion

45§ Nous avons l’aile droite contre laquelle Paul doit s’affirmer. Mais il existe aussi une aile gauche à laquelle Paul s’opposera. Celle-ci dit en substance : je suis sauvé par ma foi au Christ, Dieu m’aime et donc je peux faire ce que je veux (- y compris me laisser entraîné par une sensibilité déréglée). L’amoralisme débouche sur l’immoralisme, quand celui qui se croit sauvé par la foi en Christ s’imagine au-delà non seulement de la Loi de Moïse, mais aussi de toutes les lois. Je peux manger non-casher, et aussi je peux manger n’importe quoi, dont la viande offerte en sacrifice aux « idoles », enfreignant ainsi le compromis exigé par l’aile conservatrice, de l’Église lors du « concile » de Jérusalem  [15]

46§ Paul dira : non. Oui, tu es libre, mais non, tu ne peux pas faire n’importe quoi. Il y a un frère à côté de toi, et ta liberté – réelle – doit en tenir compte. Si ton frère est faible, lui qui vient juste de se convertir, lui qui se souvient des sacrifices aux idoles de ses parents, de ses grands-parents, et qu’il te voit manger cette viande offerte à Zeus ou Minerve, il pensera que toi, le chrétien bien fort, tu communies à Zeus ou à Minerve, et il risque de tomber en voulant t’imiter. Donc ne mange pas  [16]

47§ Paul est un authentique spirituel, avec un amour du supra-humain réglé par son amour des hommes, et non un illuminé en roue libre, emporté par les bourrasques d’une imagination et d’une sensibilité déréglées.

48§ Je voudrais conclure en montrant combien Paul a gardé une perception équilibrée des réalités humaines tout en ayant vécu par ailleurs avec passion une présence du Christ en lui.

Je pense à son attitude vis-à-vis de certains couples mariés, dont l’un des membres est tout à l’enthousiasme de sa conversion au Christ. Il leur dira : quand un des conjoints veut se garder pour le service de Dieu, il devra le faire pour un temps seulement, et avec l’accord du conjoint. Sinon, dit Paul qui se montre ici très réaliste et en même temps très humain, il met en danger l’autre conjoint.  [17]

49§ Paul a-t-il vécu une expérience traumatisante, a-t-il été saisi par quelque chose qui déshumanise, qui aliène ? D’après tout ce qui vient d’être dit, non. Paul n’est pas un illuminé, il n’a pas été détruit par sa vision, sa rencontre éblouissante avec le Christ, au contraire il a développé sa propre humanité dans le service du Dieu de Jésus-Christ dans le corps « mystique » du Christ qui est l’Église.

Merci de votre attention.


© esperer-isshoni.fr, novembre 2011

[1Voir dans Ac 22,3 ce que dit Paul « en langue hébraïque » :

Je suis Juif. Né à Tarse en Cilicie, j’ai cependant été élevé ici dans cette ville, et c’est aux pieds de Gamaliel que j’ai été formé à l’exacte observance de la Loi de nos pères, et j’étais rempli du zèle de Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui. I am verily a man which am a Jew, born in Tarsus, a city in Cilicia, yet brought up in this city at the feet of Gamaliel, and taught according to the perfect manner of the law of the fathers, and was zealous toward God, as ye all are this day. 「わたしは、キリキア州のタルソスで生まれたユダヤ人です。そして、この都で育ち、ガマリエルのもとで先祖の律法について厳しい教育を受け、今日の皆さんと同じように、熱心に神に仕えていました。

.

[2cf. Actes des apôtres chapitre 16 versets 37 à 40, noté en abrégé Ac 16,37-40 ; voir aussi Ac 22,25-29 où Paul dit qu’il est citoyen romain « de naissance ». Voir Ac 21,37 où le tribun s’étonne d’entendre Paul parler en grec ; au verset 40, Paul s’adresse au peuple « en langue hébraïque » : un homme à la double culture donc.

[3cf. La lettre de Paul aux Romains, Rom 11,13 :

Or je vous le dis à vous, les païens, je suis bien l’apôtre des païens et j’honore mon ministère, For I speak to you Gentiles, inasmuch as I am the apostle of the Gentiles, I magnify mine office : では、あなたがた異邦人に言います。わたしは異邦人のための使徒であるので、自分の務めを光栄に思います。

Ou aussi la lettre aux Galates, Ga 2,8 :

car Celui qui avait agi en Pierre pour faire de lui un apôtre des circoncis, avait pareillement agi en moi en faveur des païens - For he that wrought effectually in Peter to the apostleship of the circumcision, the same was mighty in me toward the Gentiles :) 割礼を受けた人々に対する使徒としての任務のためにペトロに働きかけた方は、異邦人に対する使徒としての任務のためにわたしにも働きかけられたのです。

.

[4Voir Rom 15,2 ; 2 Co 13,10 ; Eph 4,29 ; 1 Th 5,11. Citons 2 Co 13,10 :

Voilà pourquoi je vous écris cela, étant absent, afin de n’avoir pas, une fois présent, à user de sévérité selon le pouvoir que le Seigneur m’a donné pour édifier, et non pour détruire. Therefore I write these things being absent, lest being present I should use sharpness, according to the power which the Lord hath given me to edification, and not to destruction. 遠くにいてこのようなことを書き送るのは、わたしがそちらに行ったとき、壊すためではなく造り上げるために主がお与えくださった権威によって、厳しい態度をとらなくても済むようにするためです。

.

[5Pour mémoire, il y aurait entre 2 et 3 millions de Juifs dans la diaspora, et Étienne – Stephanos en grec – en faisait partie.

[6citons les Actes des Apôtres, chapitre 7 versets 53 à 60, en abrégé Ac 7,51-60 :

Nuques raides, oreilles et cœurs incirconcis, toujours vous résistez à l’Esprit Saint ! Tels furent vos pères, tels vous êtes ! Ye stiffnecked and uncircumcised in heart and ears, ye do always resist the Holy Ghost : as your fathers did, so do ye. かたくなで、心と耳に割礼を受けていない人たち、あなたがたは、いつも聖霊に逆らっています。あなたがたの先祖が逆らったように、あなたがたもそうしているのです。
Lequel des prophètes vos pères n’ont-ils point persécuté ? Ils ont tué ceux qui prédisaient la venue du Juste, celui-là même que maintenant vous venez de trahir et d’assassiner, Which of the prophets have not your fathers persecuted ? and they have slain them which shewed before of the coming of the Just One ; of whom ye have been now the betrayers and murderers : いったい、あなたがたの先祖が迫害しなかった預言者が、一人でもいたでしょうか。彼らは、正しい方が来られることを預言した人々を殺しました。そして今や、あなたがたがその方を裏切る者、殺す者となった。
vous qui avez reçu la Loi par le ministère des anges et ne l’avez pas observée. " Who have received the law by the disposition of angels, and have not kept it. 天使たちを通して律法を受けた者なのに、それを守りませんでした。」
À ces mots, leurs coeurs frémissaient de rage, et ils grinçaient des dents contre Étienne. When they heard these things, they were cut to the heart, and they gnashed on him with their teeth. 人々はこれを聞いて激しく怒り、ステファノに向かって歯ぎしりした。
Tout rempli de l’Esprit Saint, il fixa son regard vers le ciel ; il vit alors la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. But he, being full of the Holy Ghost, looked up stedfastly into heaven, and saw the glory of God, and Jesus standing on the right hand of God, ステファノは聖霊に満たされ、天を見つめ、神の栄光と神の右に立っておられるイエスとを見て、
" Ah ! dit-il, je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. " And said, Behold, I see the heavens opened, and the Son of man standing on the right hand of God. 「天が開いて、人の子が神の右に立っておられるのが見える」と言った。
Jetant alors de grands cris, ils se bouchèrent les oreilles et, comme un seul homme, se précipitèrent sur lui, Then they cried out with a loud voice, and stopped their ears, and ran upon him with one accord, 人々は大声で叫びながら耳を手でふさぎ、ステファノ目がけて一斉に襲いかかり、
le poussèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul. And cast him out of the city, and stoned him : and the witnesses laid down their clothes at a young man’s feet, whose name was Saul. 都の外に引きずり出して石を投げ始めた。証人たちは、自分の着ている物をサウロという若者の足もとに置いた。
Et tandis qu’on le lapidait, Étienne faisait cette invocation : " Seigneur Jésus, reçois mon esprit. " And they stoned Stephen, calling upon God, and saying, Lord Jesus, receive my spirit. 人々が石を投げつけている間、ステファノは主に呼びかけて、「主イエスよ、わたしの霊をお受けください」と言った。
Puis il fléchit les genoux et dit, dans un grand cri : " Seigneur, ne leur impute pas ce péché. " Et en disant cela, il s’endormit. And he kneeled down, and cried with a loud voice, Lord, lay not this sin to their charge. And when he had said this, he fell asleep. それから、ひざまずいて、「主よ、この罪を彼らに負わせないでください」と大声で叫んだ。ステファノはこう言って、眠りについた。

.

[7En fait, le christianisme est aussi allé vers l’est, si l’on se réfère à la tradition de la venue de l’apôtre Thomas en l’Inde. Il y a une autre histoire, à la marge, du christianisme.

[8Il faudrait nuancer cette déclaration : Aristote adopte une position plus nuancée que Platon dont nous nous inspirons ici

[9les habitants d’Antioche seront à l’origine du vocable « chrétiens » pour désigner les disciples du Christ.

[10Nous simplifions. Pour affiner la discussion, il faudrait analyser plus finement les paroles de Jacques. Nous nous contenterons de citer l’extrait d’Ac 21,21-24 :

Or à ton sujet ils [les Juifs chrétiens] ont entendu dire que, dans ton enseignement, tu pousses les Juifs qui vivent au milieu des païens à la défection vis-à-vis de Moïse, leur disant de ne plus circoncire leurs enfants et de ne plus suivre les coutumes. And they are informed of thee, that thou teachest all the Jews which are among the Gentiles to forsake Moses, saying that they ought not to circumcise their children, neither to walk after the customs. この人たちがあなたについて聞かされているところによると、あなたは異邦人の間にいる全ユダヤ人に対して、『子供に割礼を施すな。慣習に従うな』と言って、モーセから離れるように教えているとのことです。
Que faire donc ? Assurément la multitude ne manquera pas de se rassembler, car on apprendra ton arrivée. What is it therefore ? the multitude must needs come together : for they will hear that thou art come. いったい、どうしたらよいでしょうか。彼らはあなたの来られたことをきっと耳にします。
Fais donc ce que nous allons te dire. Nous avons ici quatre hommes qui sont tenus par un vœu Do therefore this that we say to thee : We have four men which have a vow on them ; だから、わたしたちの言うとおりにしてください。わたしたちの中に誓願を立てた者が四人います。
Emmène-les, joins-toi à eux pour la purification et charge-toi des frais pour qu’ils puissent se faire raser la tête. Ainsi tout le monde saura qu’il n’y a rien de vrai dans ce qu’ils ont entendu dire à ton sujet, mais que tu te conduis, toi aussi, en observateur de la Loi. Them take, and purify thyself with them, and be at charges with them, that they may shave their heads : and all may know that those things, whereof they were informed concerning thee, are nothing ; but that thou thyself also walkest orderly, and keepest the law. この人たちを連れて行って一緒に身を清めてもらい、彼らのために頭をそる費用を出してください。そうすれば、あなたについて聞かされていることが根も葉もなく、あなたは律法を守って正しく生活している、ということがみんなに分かります。

.

[11Cf. Ga 2,11-16

[12voir en Rom 9,1-5 :

Je dis la vérité dans le Christ, je ne mens point - ma conscience m’en rend témoignage dans l’Esprit Saint -, say the truth in Christ, I lie not, my conscience also bearing me witness in the Holy Ghost, わたしはキリストに結ばれた者として真実を語り、偽りは言わない。わたしの良心も聖霊によって証ししていることですが、
j’éprouve une grande tristesse et une douleur incessante en mon coeur. That I have great heaviness and continual sorrow in my heart. わたしには深い悲しみがあり、わたしの心には絶え間ない痛みがあります。
Car je souhaiterais d’être moi-même anathème, séparé du Christ, pour mes frères, ceux de ma race selon la chair, For I could wish that myself were accursed from Christ for my brethren, my kinsmen according to the flesh : わたし自身、兄弟たち、つまり肉による同胞のためならば、キリストから離され、神から見捨てられた者となってもよいとさえ思っています。
eux qui sont Israélites, à qui appartiennent l’adoption filiale, la gloire, les alliances, la législation, le culte, les promesses Who are Israelites ; to whom pertaineth the adoption, and the glory, and the covenants, and the giving of the law, and the service of God, and the promises ; 彼らはイスラエルの民です。神の子としての身分、栄光、契約、律法、礼拝、約束は彼らのものです。
et aussi les patriarches, et de qui le Christ est issu selon la chair, lequel est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement ! Amen. Whose are the fathers, and of whom as concerning the flesh Christ came, who is over all, God blessed for ever. Amen. 先祖たちも彼らのものであり、肉によればキリストも彼らから出られたのです。キリストは、万物の上におられる、永遠にほめたたえられる神、アーメン。

.

[13citons Rom 11,25-26 :

Car je ne veux pas, frères, vous laisser ignorer ce mystère, de peur que vous ne vous complaisiez en votre sagesse : une partie d’Israël s’est endurcie jusqu’à ce que soit entrée la totalité des païens, For I would not, brethren, that ye should be ignorant of this mystery, lest ye should be wise in your own conceits ; that blindness in part is happened to Israel, until the fulness of the Gentiles be come in. 兄弟たち、自分を賢い者とうぬぼれないように、次のような秘められた計画をぜひ知ってもらいたい。すなわち、一部のイスラエル人がかたくなになったのは、異邦人全体が救いに達するまでであり、
et ainsi tout Israël sera sauvé, comme il est écrit : De Sion viendra le Libérateur, il ôtera les impiétés du milieu de Jacob. And so all Israel shall be saved : as it is written, There shall come out of Sion the Deliverer, and shall turn away ungodliness from Jacob : こうして全イスラエルが救われるということです。次のように書いてあるとおりです。「救う方がシオンから来て、/ヤコブから不信心を遠ざける。

.

[14Citons Rom 11, 28-29

Ennemis, il est vrai, selon l’Évangile, à cause de vous, ils sont, selon l’Élection, chéris à cause de leurs pères. As concerning the gospel, they are enemies for your sakes : but as touching the election, they are beloved for the fathers’ sakes. 福音について言えば、イスラエル人は、あなたがたのために神に敵対していますが、神の選びについて言えば、先祖たちのお陰で神に愛されています。
Car les dons et l’appel de Dieu sont sans repentance. For the gifts and calling of God are without repentance. 神の賜物と招きとは取り消されないものなのです。

.

[15cf. Ac 15,28-29 qui rapporte la décision du « concile » de Jérusalem :

L’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d’autres charges que celles-ci, qui sont indispensables : For it seemed good to the Holy Ghost, and to us, to lay upon you no greater burden than these necessary things ; 聖霊とわたしたちは、次の必要な事柄以外、一切あなたがたに重荷を負わせないことに決めました。
vous abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes. Vous ferez bien de vous en garder. Adieu. " That ye abstain from meats offered to idols, and from blood, and from things strangled, and from fornication : from which if ye keep yourselves, ye shall do well. Fare ye well. すなわち、偶像に献げられたものと、血と、絞め殺した動物の肉と、みだらな行いとを避けることです。以上を慎めばよいのです。健康を祈ります。」

Et aussi Ac 21,25

[16Voir le chapitre 8 de la première lettre aux Corinthiens, en abrégé 1 Cor 8. Nous citerons en particulier 1 Cor 8,10-13 :

Si en effet quelqu’un te voit, toi qui as la science, attablé dans un temple d’idoles, sa conscience à lui qui est faible ne va-t-elle pas se croire autorisée à manger des viandes immolées aux idoles ? For if any man see thee which hast knowledge sit at meat in the idol’s temple, shall not the conscience of him which is weak be emboldened to eat those things which are offered to idols ; 知識を持っているあなたが偶像の神殿で食事の席に着いているのを、だれかが見ると、その人は弱いのに、その良心が強められて、偶像に供えられたものを食べるようにならないだろうか。
Et ta science alors va faire périr le faible, ce frère pour qui le Christ est mort ! And through thy knowledge shall the weak brother perish, for whom Christ died ? そうなると、あなたの知識によって、弱い人が滅びてしまいます。その兄弟のためにもキリストが死んでくださったのです。
En péchant ainsi contre vos frères, en blessant leur conscience, qui est faible, c’est contre le Christ que vous péchez. But when ye sin so against the brethren, and wound their weak conscience, ye sin against Christ. このようにあなたがたが、兄弟たちに対して罪を犯し、彼らの弱い良心を傷つけるのは、キリストに対して罪を犯すことなのです。
C’est pourquoi, si un aliment doit causer la chute de mon frère, je me passerai de viande à tout jamais, afin de ne pas causer la chute de mon frère. Wherefore, if meat make my brother to offend, I will eat no flesh while the world standeth, lest I make my brother to offend. それだから、食物のことがわたしの兄弟をつまずかせるくらいなら、兄弟をつまずかせないために、わたしは今後決して肉を口にしません。

.

[17Citons largement 1 Cor 7,1-6 :
|J’en viens maintenant à ce que vous m’avez écrit. Il est bon pour l’homme de s’abstenir de la femme. |Now concerning the things whereof ye wrote unto me : It is good for a man not to touch a woman.|そちらから書いてよこしたことについて言えば、男は女に触れない方がよい。 |
|Toutefois, à cause des débauches, que chaque homme ait sa femme et chaque femme son mari.|Nevertheless, to avoid fornication, let every man have his own wife, and let every woman have her own husband. |しかし、みだらな行いを避けるために、男はめいめい自分の妻を持ち、また、女はめいめい自分の夫を持ちなさい。 |
|Que le mari s’acquitte de son devoir envers sa femme, et pareillement la femme envers son mari. |Let the husband render unto the wife due benevolence : and likewise also the wife unto the husband.|夫は妻に、その務めを果たし、同様に妻も夫にその務めを果たしなさい。 |
|La femme ne dispose pas de son corps, mais le mari. Pareillement, le mari ne dispose pas de son corps, mais la femme.|The wife hath not power of her own body, but the husband : and likewise also the husband hath not power of his own body, but the wife. |妻は自分の体を意のままにする権利を持たず、夫がそれを持っています。同じように、夫も自分の体を意のままにする権利を持たず、妻がそれを持っているのです。 |
|Ne vous refusez pas l’un à l’autre, si ce n’est d’un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière ; et de nouveau soyez ensemble, de peur que Satan ne profite, pour vous tenter, de votre incontinence. |Defraud ye not one the other, except it be with consent for a time, that ye may give yourselves to fasting and prayer ; and come together again, that Satan tempt you not for your incontinency. |互いに相手を拒んではいけません。ただ、納得しあったうえで、専ら祈りに時を過ごすためにしばらく別れ、また一緒になるというなら話は別です。あなたがたが自分を抑制する力がないのに乗じて、サタンが誘惑しないともかぎらないからです。 |
|Ce que je dis là est une concession, non un ordre. |But I speak this by permission, and not of commandment. |もっとも、わたしは、そうしても差し支えないと言うのであって、そうしなさい、と命じるつもりはありません。 |


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 251 / 88286

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Des grandes figures chrétiennes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License