Esperer-isshoni.info

Production de la Terre Pure du Bouddha Amida dans le Sutra Long

dimanche 4 mai 2014 par Phap

1§. Le Sutra Long [1] décrit la carrière du bodhisattva Dharmakara « Trésor de la Loi ».

La résolution du boddhisattva Dharmakara

0267b19 :佛告阿難。 [2] Le Bouddha Sakyamuni dit à Ananda [3] The Buddha [Sakyamuni] said to Ananda :Traduction anglaise d’Inagaki Hisao]]
法藏比丘説此頌已。
0267b20 :而白佛言。
Ayant prononcé ces vers, le bhiksu  [4] Dharmakara 法藏 déclara au Bouddha Lokeshvaraja "Having spoken these verses, the Bhiksu Dharmakara said to the Buddha Lokeshvararaja,
唯然世尊。我發無上正覺之心。 Ô Vénéré des mondes, je vous annonce respectueusement que j’ai produit 發 la pensée 心 de l’Éveil sans égal. ’Respectfully, World-Honored One,世尊I announce that I have awakened aspiration for the highest, perfect Enlightenment.
0267b21 :願佛爲我廣宣經法。 Je désire que vous m’exposiez le Dharma dans son intégralité I beseech you to explain the Dharma to me fully,
0267b22 :我當修行攝取佛國清淨莊嚴無量妙土。 Afin que je puisse par la pratique fonder un royaume de Bouddha 佛國 qui soit une terre pure 清淨 imposante, dépassant toute mesure 無量 et merveilleuse. so that I can perform practices for the establishment of a pure Bouddha-land adorned with infinite excellent qualities.
令我於世速成正覺。
0267b23 :拔諸生死勤苦之本。
Faites que j’atteigne l’Éveil correct. Que j’extirpe les racines de toutes les souffrances des vies et morts. So please teach me how to attain Enlightenment quickly and to remove the roots of afflictions of birth-and-death for all.’"
(..) (..) (..)
0267c03 :於是世自在王佛。
0267c04 :即爲廣説二百一十億諸佛刹土天人之善惡國土之粗妙。
0267c05 :應其心願悉現與之。
Alors le Bouddha Lokeshvaraja détailla les 210 myriades de terres de Bouddhas dans leurs aspects élémentaires comme sophistiqués, ainsi que leurs habitants célestes avec leurs qualités et leurs défauts. Il les lui fit connaître conformément à sa demande. "Then the Buddha Lokeshvararaja explained in detail the greater and lesser aspects of two hundred and ten kotis of Bouddha-lands, together with the good and evil natures of heavenly and human beings living there. He revealed them all to the Bhiksu just as he had requested.
0267c06 :時彼比丘聞佛所説嚴淨國土。皆悉覩見超發無上殊勝之願。 Le bhiksu entendit le Bouddha décrire les Terres pures, il les vit et il développa 發 extrêmement ses vœux indépassables et uniques d’excellence Then the Bhiksu, having heard the Buddha’s exposition of the glorious pure land and also having seen all of them, resolved upon his supreme, unsurpassed vows.
0267c07 :其心寂靜志無所著。一切世間無能及者。 Son mental étant calme, sa volonté sans fixation, il n’avait personne dans le monde pour pouvoir atteindre son niveau. His mind being serene and his aspirations free of attachment, he was unexcelled throughout the world.
0267c08 :具足五劫。思惟攝取莊嚴佛國清淨之行。 Pendant 5 kalpas complets, il détermina les instruments de sa réalisation, les pratiques pour la fondation de son pur Royaume de Bouddha For five full kalpas he contemplated the vows, and then chose the pure practices for the establishment of his Bouddha-land."
0267c09 :阿難白佛。彼佛國土壽量幾何。佛言。
0267c10 :其佛壽命四十二劫。
Ananda demanda au Bouddha [Sakyamuni] : « quelle est la longévité dans le Royaume du Bouddha Lokeshvaraja ? ». Il répondit : « 42 kalpas » Ananda asked the Buddha [Sakyamuni], "How long was the life-span of beings in the land of the Buddha Lokeshvararaja ?" The Buddha replied, "The length of life of that Buddha was forty-two kalpas." He continued, "
時法藏比丘。
0267c11 :攝取二百一十億諸佛妙土清淨之行。
A ce moment, le bhiksu Dharmakara acquit les pratiques qui avaient servi à fonder les 210 myriades de Terres de Bouddhas merveilleuses After that Dharmakara Bodhisattva adopted the pure practices which had led to the establishment of the excellent lands of two hundred and ten kotis of Buddhas.
如是修已詣彼佛所。
0267c12 :稽首禮足遶佛三匝合掌而住。白言世尊。
Quand il eut fini cette pratique, il revint vers le Bouddha [Lokeshvaraja], s’agenouilla rituellement à ses pieds, fit trois tours autour du Bouddha, joignit ses mains en signe de vénération puis il s’immobilisa et lui dit When he had finished this task, he went to the Buddha, knelt down at his feet, walked round him three times, joined his palms in worship and sat down. He then said to the Buddha,
0267c13 :我已攝取莊嚴佛土清淨之行。 Je me suis fixé sur une pratique de fondation d’une Terre pure de Bouddha. ’I have adopted the pure practices for the establishment of a glorious Bouddha-land.’
佛告比丘。
0267c14 :汝今可説宜知是時。發起悦可一切大衆。
0267c15 :菩薩聞已修行此法。縁致滿足無量大願。
Le Bouddha [Lokeshvaraja] lui dit : « le temps est venu de pouvoir le proclamer. Cela réjouira toute la grande assemblée 大衆. Les bodhisattva 菩薩 en l’entendant se fixeront sur la pratique de ce Dharma et, en s’y consacrant, ils satisferont à leurs grands voeux 大願 sans limites 無量 The Buddha said to him, ’You should proclaim this. Know that now is the right time. Encourage and delight the entire assembly. Hearing this, other bodhisattvas will practice this Dharma and so fulfill their innumerable great vows.’
比丘白佛。
0267c16 :唯垂聽察。如我所願當具説之
Le bhiksu répondit au Bouddha Lokeshvaraja : « Daignez me prêter attention, car je vais exposer mes instruments [de réalisation] ». The Bhiksu replied, ’I beg you to grant me your attention. Now I will fully proclaim my vows.’

2§. Les points importants sont les suivants :

  1. Le Sutra Long provient de la bouche même du Bouddha Sakyamuni, qui ne ment pas. Ce sutra dit donc vrai concernant le Bouddha Amida ;
  2. Le Bouddha Amida était d’abord un roi, Trésor-de-la-Loi Dharmakara , il y a de cela un temps inimaginable ; sa rencontre avec un Bouddha l’a fait renoncer au trône et devenir bhiksu, moine ; Dharmakara a ensuite produit la pensée /désir de la Suprême Illumination, couplée à la pensée / désir de produire une Terre Pure comme moyen pour aider les êtres : nous reconnaissons là le vœu des Bodhisattva, avec sa tension entre sagesse de la vacuité et sagesse des moyens habiles, entre sagesse prajna et compassion karuna  ;
  3. Les bodhisattva diffèrent entre eux par la qualité de leur vœu ; le Sutra Long dit la qualité exceptionnelle de la réalisation de Dharmakara en le montrant étudiant les meilleures pratiques best practices d’un nombre inimaginable de Bouddhas ; nous savons déjà que sa Terre Pure l’emportera en excellence sur toutes celles qu’il aura étudiées ;
  4. Notons aussi l’étape cruciale pendant laquelle un Bouddha confirme à l’avance la bonne fin d’une carrière de Bodhisattva : Dharmakara reçoit confirmation de la bouche du Bouddha Lokeshvararaja ;

L’exposé des voeux du bodhisattva Dharmakara

Cette confirmation l’autorise à exposer son (ses) vœux. Dharmaraka va énoncer 48 vœux dans la version qui nous occupe ; nous allons décrire uniquement le 19° vœu qui concerne les défunts.

設我得佛。
十方衆生發菩提心修諸功徳。
至心發願欲生我國。
臨壽終時。
假令不與大衆圍遶現其人前者。
不取正覺。 [5]
Si, une fois que j’ai obtenu l’état de Bouddha,
supposons que les êtres vivants des dix quartiers produisent 發 la pensée de l’Éveil et pratiquent toutes les vertus. Supposons que leur cœur arrive à produire 發 le désir intense de renaître dans mon Royaume. Si, lors des derniers moments de leur vie,
je n’apparais pas devant eux entouré par une grande foule d’acolytes,
je ne veux pas de l’Éveil parfait 正覺 [6]
If, when I attain Bouddhahood, sentient beings in the lands of the ten quarters, who awaken aspiration for Enlightenment, do various meritorious deeds and sincerely desire to be born in my land, should not, at their death, see me appear before them surrounded by a multitude of sages, may I not attain perfect Enlightenment. [7]

3§. La structure est la même pour les 48 vœux : « si, moi devenu Bouddha » - une proposition sous forme négative concernant l’aide aux êtres sensibles – « je ne veux pas de l’Éveil parfait ».

19§ Nous retrouvons le trait fondamental et constitutif des bodhisattvas, le désir de l’Éveil indissociable du désir d’aider les êtres. Le bhiksu Dharmakara fait dépendre son entrée dans l’Illumination à la réalisation des 48 vœux, dont le 19e que nous venons de lire.

4§. Le bhiksu Dharmakara promet que tout être qui désire renaître sincèrement dans sa Terre Pure verra apparaître à sa mort Dharmakara devenu Bouddha, avec sa suite : en japonais, on parle ici de 來迎 raigô, de "venir accueillir" - Amida vient vers le mourant pour l’accueillir et, comme la Terre pure est située au dessus du monde phénoménal, on considère qu’il s’agit d’une descente d’Amida sur notre terre.
 [8] La "descente" est suivie d’une "remontée" – vers la Terre Pure du Bouddha Amida.

5§. Le critique posera la question de la légitimité au bouddhiste de la Terre Pure :

  • comment est-ce que vous pouvez être sûr que le Bouddha Amida vous apparaîtra à votre mort si vous désirez sincèrement y naître ?
  • mais voyons, Dharmakara est devenu un Bouddha il y a de cela un temps inimaginable, donc ses vœux se sont réalisés, et en particulier le dix-neuvième qui concerne les défunts !

6§. Le critique s’en va. Le lendemain, il revient avec une autre question :

  • comment est-ce que vous pouvez être sûr(e) que Dharmakara est devenu un Bouddha ?
  • (haussement d’épaule du bouddhiste de la Terre Pure) mais voyons, c’est le Bouddha Sakayamuni qui l’a dit.

© esperer-isshoni.fr, mars 2009
© esperer-isshoni.info, mai 2014

[1Le canon de l’’école de la Terre Pure comprend les trois textes fondamentaux suivants :

  1. le Sutra de vie infinie 無量壽經 (T. 12, 360), appelé communément Sutra Long
  2. le Sutra de la contemplation de vie infinie 觀無量壽經 (T. 12, 365), appelé communément Sutra de la Contemplation et
  3. le Sutra d’Amida 阿彌陀經 (T. 12, 366), appelé communément le Sutra Court

– Ces trois sutra sont reçus comme les paroles mêmes du Bouddha Sakyamuni, du moins dans l’école de la Terre Pure. La légitimité des trois sutra de la Terre Pure du Bouddha Amida repose sur leur auteur, le Bouddha Sakyamuni, censé avoir énoncé les vaipulya sutra, les "sutras développés" lors de l’assemblée « mystique » du Mont Vautour réservée aux adeptes du Grand Véhicule.

Pour la traduction française, nous renvoyons au livre de Jean Éracle :
Trois Soûtras et un Traité de la Terre Pure, Aux sources du bouddhisme mahâyâna, Introduction et traduction par Jean Éracle, collection Sagesses, Point, [1984, éditions Aquarius] 2008, p.64-66.
La traduction anglaise est celle d’Hisao Inagaki (1929-....)

[2Texte original chinois (T.0360 vol.12)

[3Notre traduction à partir de l’anglais et du chinois

[4on peut traduire en première approximation par "moine"

[5T.0360 vol.12, p.268b

[6Notre traduction

[7Hisao Inagaki

[8L’expression raigô ne figure pas dans le Sutra Long, elle se trouve dans le sutra de la Contemplation.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 159 / 82599

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le bouddhiste parle l’homme  Suivre la vie du site La Terre Pure du Bouddha Amida   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License